Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CoolViromes Résultat en bref

Project ID: 328287
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Des virus qui aiment le froid

Des chercheurs qui étudient les virus et d'autres micro-organismes des lacs arctiques et antarctiques ont observé des similitudes entre les écosystèmes aux deux pôles. Cela laisse penser que les micro-organismes ne sont pas répartis en fonction de la latitude comme les organismes de plus grande taille, ce qui contredit des hypothèses acceptées depuis longtemps sur les virus et les bactéries.
Des virus qui aiment le froid
Les virus jouent un rôle essentiel dans la régulation des écosystèmes, en particulier ceux qui sont dominés par des micro-organismes, comme les lacs arctiques et antarctiques. Cependant, alors que la recherche en virologie s'est concentrée sur les virus pathogènes, on ne sait presque rien de la manière dont fonctionnent ces écosystèmes.

Le programme COOLVIROMES (Metagenomic analysis of viral and microbial communities from global high-latitude pristine environments as a model to understand the influence of viruses on the ecosystem), financé par l'UE, avait pour objectif de combler ce manque de connaissances en étudiant la structure métagénomique de ces communautés des lacs arctiques et antarctiques.

Plusieurs voyages à des fins de prélèvement dans les lacs arctiques et antarctiques ont été organisés dans le cadre du projet COOLVIROMES, afin d'utiliser le séquençage de prochaine génération pour voir quels étaient les bactéries, virus et autres micro-organismes présents. La première observation majeure du projet a été l'extrême diversité virale de ces lacs, dans lesquels les chercheurs ont identifié des milliers d'espèces différentes de virus.

À l'aide de logiciels sophistiqués, l'équipe a analysé les données métagénomiques pour comprendre la structure des communautés et comparer ces écosystèmes de régions froides aux écosystèmes des lacs de zones tempérées. Une découverte importante de cette recherche a été le grand nombre de virus à un seul brin présents dans les lacs froids qui n'avaient été identifiés nulle part ailleurs auparavant.

Globalement, le projet COOLVIROMES a trouvé un grand nombre de groupes de virus et de bactéries répartis de manière globale. Finalement, même s'il y a peu d'espèces en commun entre les sites arctiques et antarctiques, la caractéristique commune la plus importante entre ces lacs est la structure similaire de leurs écosystèmes.

Les nouvelles connaissances et la compréhension rendues possibles par le projet COOLVIROMES contribueront à une sensibilisation générale sur l'importance des virus dans notre environnement.

Informations connexes

Mots-clés

Virus, Arctique, Antarctique, écosystèmes, micro-organismes, COOLVIROMES, métagénomique
Numéro d'enregistrement: 183010 / Dernière mise à jour le: 2016-07-18
Domaine: Environnement