Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouvelles normes concernant le pollen et les spores

Le pollen et les spores des plantes et des champignons sont connus pour provoquer des maladies, mais ils transportent également des indications sur le changement climatique et la façon de survivre dans des conditions extrêmes. Une approche à l'échelle d'un continent est nécessaire pour normaliser la façon dont ces micro-organismes sont surveillés.
De nouvelles normes concernant le pollen et les spores
Les caractéristiques végétales sous la forme de fonctions biochimiques, morphologiques et physiologiques indiquent la santé des plantes dans leur environnement. Ces caractéristiques végétales peuvent être surveillées au niveau du pollen et des spores des plantes et des champignons.

Toutefois, la surveillance scientifique du pollen et des spores est limitée par des méthodes coûteuses, lentes et laborieuses. La surveillance de ces structures microscopiques est importante pour la biodiversité, la gestion environnementale et la mesure de l'impact du climat sur les plantes cultivées et sauvages. Elle est également bénéfique à la santé et la sécurité car le pollen et les spores peuvent provoquer des maladies, rendre les aliments avariés et décomposer certaines matières.

L'initiative POLLEN (Plant phenotyping by vibrational spectroscopy of pollen), financée par l'UE, a proposé de développer et de normaliser un mode de spectroscopie et de reconnaissance des formes en vue d'identifier le pollen et les spores des plantes et des champignons dans l'hémisphère Nord. L'intention du groupe de recherche était ensuite de relier ces données aux informations évolutives, biogéographiques et climatiques.

POLLEN a mis en place des collaborations de recherche entre plusieurs institutions en Europe. Les collaborations allaient de la résolution des techniques d'échantillonnage problématiques en spectroscopie du pollen et des spores à l'étude du pollen des plantes poussant dans des conditions environnementales extrêmes.

Les efforts du projet ont abouti à des études portant sur plus de 100 espèces de pollen et spores, et sur bien d'autres à étudier dans le futur. Les résultats de ces études ont fait l'objet de plusieurs articles dans des revues spécialisées.

Les données obtenues à partir des études réalisées dans le cadre de POLLEN nous aideront à comprendre comment les plantes interagissent avec l'environnement et s'adaptent au changement climatique. Les méthodes développées durant le projet serviront à enrichir la base de données sur les différentes variétés de pollen.

L'approche spectroscopique mise au point par l'initiative POLLEN pour surveiller ces organismes élargira les connaissances actuelles et fera progresser la science et la société dans ses applications.

Informations connexes

Mots-clés

Pollen, spores, plantes, changement climatique, spectroscopie
Numéro d'enregistrement: 183014 / Dernière mise à jour le: 2016-07-18
Domaine: Technologies industrielles