Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

GOSSPLE Résultat en bref

Référence du projet: 204742
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: France

Faciliter l'exploration des informations disponibles sur le Web

Le Web ne cesse de se développer, et il devient de plus en plus difficile d'y trouver les informations que l'on recherche. Heureusement, de nouvelles techniques de filtrage permettent de faciliter les recherches et la navigation en ligne.
Faciliter l'exploration des informations disponibles sur le Web
Par exemple, le Web 2.0 se caractérise par une évolution depuis des pages statiques vers des informations dynamiques ou générées par les utilisateurs, et le succès des réseaux sociaux est là pour durer. Avec n'importe qui faisant des commentaires sur n'importe quoi, la surabondance d'informations rend difficile de trouver des données pertinentes. Le projet GOSSPLE (A radically new approach to navigating the Digital Information Universe), financé par l'UE, a cherché comment éliminer les donnes indésirables, et faciliter la collecte d'informations nouvelles et pertinentes.

Le projet a voulu personnaliser l'usage du Web 2.0, d'une manière efficace et évolutive, afin d'aider les gens à trouver des réponses lorsqu'ils cherchent des informations particulières. Cependant, une telle personnalisation exige de stocker de grandes quantités de données pour chaque utilisateur, ce qui revient cher pour une entreprise et pose des problèmes de sécurité.

En vue de surmonter ces difficultés, les chercheurs de GOSSPLE ont exploré le concept d'un réseau social implicite pour de nombreux usages, par opposition à des approches explicites comme les réseaux sociaux qui ont actuellement la faveur du Web. Ils ont conçu un système totalement décentralisé pour attribuer à chaque utilisateur un réseau social implicite, en fonction d'intérêts similaires.

Les chercheurs ont conçu deux nouveaux protocoles, pour définir de nouvelles mesures spécifiques à chaque cas, afin d'estimer les similarités entre les utilisateurs. Le réseau social de GOSSPLE pourrait être très utile pour les conseillers, et peut s'appliquer directement à quasiment tout éditeur de contenus web.

Les chercheurs ont réalisé un conseiller de nouvelles totalement décentralisé, nommé WhatsUp, qui permet à chacun d'indiquer ses centres d'intérêt via une interface de type j'aime/je n'aime pas. Ce conseiller regroupe des personnes aux intérêts similaires, tout en préservant la confidentialité et en protégeant contre les attaques. L'approche par échantillonnage peut servir à mettre en place des conseillers évolutifs et basés sur le filtrage, pour faciliter la collaboration entre les utilisateurs.

Les chercheurs de GOSSPLE ont aussi développé une architecture mixte qui décharge sur les navigateurs clients les tâches de recommandation, conservant le stockage et l'orchestration sur les serveurs de back-end. Ils se sont appuyés sur les progrès réalisés en cours de projet pour lancer une startup proposant aux fournisseurs de contenu web un moteur de recommandation évolutif et spécifique à chaque utilisateur, à intégrer sur les pages web. À terme, cette technique économique soutiendra certainement les environnements de Web 2.0, et répondra aux attentes en évolution permanente des utilisateurs des navigateurs web.

Informations connexes

Mots-clés

Web 2.0, filtrage, GOSSPLE, réseaux sociaux, conseillers
Numéro d'enregistrement: 183046 / Dernière mise à jour le: 2016-07-19
Domaine: TI, Télécommunications