Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PTMETMRI Résultat en bref

Project ID: 332278
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Des IRM pour la caractérisation des tumeurs du cerveau

Actuellement, de nombreux cas de tumeur cérébrale chez les enfants présentent un mauvais pronostic. L'introduction de nouvelles techniques d'IRM peut aider à améliorer le diagnostic, la précision du pronostic et la réponse au traitement.
Des IRM pour la caractérisation des tumeurs du cerveau
La spectroscopie par résonance magnétique (SRM) donne des informations sur les profils de métabolite des tissus caractéristiques de types de tumeurs cérébrales spécifiques. La SRM peut également être utilisée pour sonder la température dans le microenvironnement des tissus et cela pourrait s'avérer utile pour détecter les tumeurs.

La mesure de la température doit être précise pour garantir sa valeur clinique. La thermométrie SRM est une mesure du changement chimique entre la position de l'eau dans le spectre et une référence de température indépendante. La position de l'eau dépend de la température mais est également affectée par d'autres facteurs tels que la concentration ionique et l'échange chimique rapide. Ces facteurs non liés à la température peuvent fournir des informations supplémentaires sur le microenvironnement du tissu. Le projet PTMETMRI (Probing the tissue microenvironment of tumours by Magnetic Resonance Imaging), financé par l'UE, a étudié ces facteurs pour augmenter la précision de la mesure de la température et sonder le microenvironnement de la tumeur.

La SRM est utilisée pour mesurer l'activité métabolique dans le cerveau, fournissant plusieurs valeurs de concentration des métabolites. La partie clinique du projet a étudié la mesure de la température de deux types de tumeurs cérébrale chez les enfants comme mesure complémentaire aux techniques de SRM actuellement utilisées. Les premiers résultats ont montré que la concentration ionique et le contenu en protéines (échange chimique) affectaient la mesure de la thermométrie SRM.

Des types de tumeur à forte teneur (médulloblastome) et à faible teneur (gliome à faible teneur) ont été sélectionnés pour étudier la mesure de la thermométrie SRM. Les résultats ont montré que le type de tumeur à forte teneur était ~1,4°C inférieur en température par rapport aux gliomes à faible teneur. Les résultats étaient opposés aux prévisions, car les tumeurs à forte teneur ont une plus grande activité métabolique, ce qui augmente la température. Toutefois, des différences importantes dans la concentration ionique des tumeurs pourraient affecter la mesure. En conclusion, les gliomes à faible teneur présentaient des concentrations d'ions supérieures et ces aspects de l'environnement des tumeurs peuvent servir de sonde pour le fonctionnement de la tumeur.

L'étude PTMETMRI a démontré le potentiel de la thermométrie SRM pour faire la distinction entre les types de tumeur ainsi que pour sonder le microenvironnement tumoral. De manière importante, la thermométrie SRM complète la mesure IRM standard sans coût supplémentaire. Ces informations complémentaires peuvent aider à améliorer la gestion des patients présentant des tumeurs du cerveau.

Informations connexes

Mots-clés

Tumeur cérébrale, spectroscopie par résonance magnétique, microenvironnement des tissus, thermométrie SRM, PTMETMRI
Numéro d'enregistrement: 183056 / Dernière mise à jour le: 2016-07-25
Domaine: Biologie, Médecine