Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

STEMCAM Résultat en bref

Project ID: 251186
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Hongrie

Les peptides dans la recherche sur les cellules souches

Des chercheurs européens ont utilisé des cellules souches pour identifier les composants qui pourraient promouvoir la différenciation cellulaire. Ces composants pourraient servir de traitements régénératifs pour induire la réparation tissulaire.
Les peptides dans la recherche sur les cellules souches
Les cellules souches embryonnaires (CSE) et les cellules souches pluripotentes induites (iPSCs) sont des outils puissants et efficaces pour découvrir des médicaments et dépister la toxicité. Leur capacité à se différencier en une lignée cellulaire particulière, permet de les utiliser pour étudier les mécanismes et voies de la maladie.

La découverte des régulateurs moléculaires impliqués dans le système nerveux ou la régénération cardiaque pourrait aider les scientifiques à mettre au point de nouvelles stratégies thérapeutiques pour le traitement de diverses maladies. Dans cet esprit, le projet STEMCAM (A IAPP on the Role of NCAM in Stem Cell Differentiation), financé par l'UE, a étudié le rôle de la molécule d'adhérence cellulaire neuronale et des facteurs de croissance connexes dans la maintenance, la survie et la différenciation des iPSC.

Les chercheurs se sont particulièrement concentrés sur la différenciation des iPSC vers les lignées neurale et myocardiaque, par comparaison aux CSE. Dans ce but, le projet a stimulé une collaboration à long terme entre les entreprises et les universités, en exploitant suffisamment l'expertise et les complémentarités entre elles, en matière de recherche sur les cellules souches et d'applications.

Les partenaires ont suivi une approche pluridisciplinaire à l'aide de techniques allant de l'imagerie et de la biologie moléculaire à l'électrophysiologie et la chimie des peptides. Ils ont tiré parti de la molécule d'adhérence cellulaire neuronale innovante et des peptides mimétiques du facteur de croissance, et dépisté plusieurs composants qui amélioraient la différenciation neuro-ectodermique ou mésodermique. Ils ont identifié cinq peptides affectant la différenciation neuronale et deux peptides avec des effets marqués sur la cardiomyogenèse.

Un important débat se pose indubitablement en matière de sécurité des thérapies à base d'iPSC et de CSE visant différentes maladies du système nerveux ou du cœur. Notons par ailleurs des considérations éthiques sur la dérivation et l'utilisation des CSE pour les interventions cliniques. Néanmoins, elles constituent des outils de recherche importants pour le développement de stratégies thérapeutiques des maladies neurodégénératives comme celles d'Alzheimer ou de Parkinson.

Informations connexes

Mots-clés

Peptides, cellule souche, iPSC, CSE, NCAM, système nerveux, cœur, maladies neurodégénératives
Numéro d'enregistrement: 183093 / Dernière mise à jour le: 2016-07-26
Domaine: Biologie, Médecine