Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

POLARIS — Résultat en bref

Project ID: 316331
Financé au titre de: FP7-REGPOT
Pays: Portugal

Un coup de pouce à l'infrastructure de nanomédecine du Portugal

Une initiative financée par l'UE a renforcé les stratégies d'infrastructure, de diffusion et d'innovation d'un groupe du secteur des sciences des matériaux du Portugal. Le but ultime était de consolider l'excellence de la recherche et l'exploitation commerciale des développements scientifiques.
Un coup de pouce à l'infrastructure de nanomédecine du Portugal
L'université de Minho se situe dans le nord du Portugal, dans l'une des régions les plus industrialisées du pays. Dans son département sciences et techniques des matériaux, le groupe de recherche 3Bs (Biomaterials, Biodegradables and Biomimetics) se distingue par son excellence et ses approches innovantes dans le domaine du traitement des biomatériaux aux échelles microscopiques et macroscopiques. Ses activités de recherche portent principalement sur la médecine régénératrice, notamment les biomatériaux, les cellules souches et le génie tissulaire. Dans le domaine médical, les avancées dans le diagnostic et le traitement reposent en grande partie sur la nanostructuration des biomatériaux, ce qui exige de mettre au point de nouvelles techniques.

Le projet POLARIS (Unlocking the research potential of 3Bs Group, University of Minho, in nanomedicine field to strengthen its competitive position at the European level), financé par l'UE, voulait donc renforcer le potentiel de recherche de 3Bs dans le domaine de la nanomédecine. Pour cela, il a recruté des chercheurs expérimentés et des techniciens en nanomédecine, et collaboré avec d'importantes institutions européennes (Chalmers University of Technology, Max Planck Institute for Intelligent Systems, University College de Dublin et University of Strathclyde de Glasgow).

L'objectif était de renforcer la capacité de recherche de 3Bs dans les méthodologies d'auto-assemblage, la biofonctionnalisation des nanoparticules, et les outils de caractérisation des surfaces et de nanofabrication. L'équipe du projet a donc fait l'acquisition d'instruments destinés au traitement et à la caractérisation des biomatériaux nanostructurés et des nanobiomatériaux (AFM, équipement lithographique, analyseur électrocinétique).

L'équipe a multiplié les actions pour favoriser les résultats scientifiques de 3Bs, notamment au travers d'ateliers et formations. Le groupe a ainsi approfondi ses connaissances dans la manipulation nanotechnologique des matériaux et dans leurs interactions avec les cellules. Par ailleurs, le projet POLARIS a participé à améliorer la protection de la propriété intellectuelle et le niveau d'innovation appliquées par 3Bs, dans le but d'obtenir des financements et de devenir plus compétitif à l'échelle européenne.

Les activités du projet ont considérablement accru les services fournis à d'autres universités et entreprises du secteur. Parallèlement, la qualité de la recherche s'est améliorée, comme en témoignent les articles parus dans des revues renommées, et les financements obtenus par le groupe ont considérablement augmenté.

Informations connexes

Mots-clés

Portugal, nanomédecine, infrastructure, science des matériaux, biomatériaux, nanoparticules