Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

TRUST — Résultat en bref

Project ID: 240923
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: France

L'interconnexion entre la coopération, l'économie et les institutions

Un projet financé par l'UE visait une nouvelle approche des décisions économiques basée sur des valeurs morales coopératives telles que la confiance. L'équipe a également étudié comment l'environnement économique et la politique publique façonnent les valeurs culturelles et sociales.
L'interconnexion entre la coopération, l'économie et les institutions
Le projet TRUST (Culture, cooperation and economics) a examiné le lien bidirectionnel de causalité entre la culture de la coopération, l'économie et les institutions. Les chercheurs ont utilisé des méthodologies innovantes en procédant au suivi des attitudes économiques et sociales sur Internet, et en mettant à disposition de la société civile de nouveaux instruments de réflexion sur la coopération sociale et économique. Ils ont également mis en place de nouveaux outils permettant d'estimer l'impact des politiques économiques sur les attitudes sociales.

La première partie du projet a consisté à évaluer la causalité de la coopération sur les décisions économiques et le bonheur. Elle a plus particulièrement examiné le facteur de confiance dans les échanges économiques, et l'impact de la coopération sur le bonheur.

Les résultats du projet ont été publiés dans plusieurs revues universitaires et par le biais d'articles de travail. Un article explique que la confiance héritée est en grande partie à l'origine du développement économique, car elle améliore la productivité totale et l'accumulation de capital humain et physique.

Deux articles parus dans des revues révèlent que les réglementations gouvernementales sur les marchés des biens et du travail ont un impact important sur la confiance. Les chercheurs y abordent un thème clé sur les convictions politiques: pourquoi les citoyens des pays au gouvernement instable souhaitent-ils plus d'intervention de l'État?

Ils ont testé les conséquences du modèle en utilisant des données individuelles et nationales sur la confiance et les croyances concernant le rôle du gouvernement lorsqu'un gouvernement socialiste quitte le pouvoir. Ils ont également étudié les effets de la confiance et du capital social sur la conception des États providence et les bases prosociales de la coopération dans une économie de production collaborative.

La seconde partie du projet a porté sur l'étude des effets des politiques économiques sur les attitudes sociales. Des articles ont été publiés sur les principaux déterminants économiques de la transmission culturelle, et sur les effets de la politique urbaine sur l'établissement de la confiance sociale entre voisins.

Des universitaires ont démontré l'impact de la politique éducative sur le développement d'un comportement prosocial, en s'appuyant sur plusieurs ensembles de données mettant en évidence l'effet des pratiques d'enseignement sur les croyances des élèves et sur l'organisation des entreprises et des institutions. Ils ont ainsi obtenu des preuves du fait que l'éducation nouvelle est bénéfique au capital social.

Enfin, les chercheurs ont analysé les effets économiques à long terme d'une intervention dès la petite enfance. Les résultats ont révélé que les adultes des groupes traités sont bien plus performants au niveau professionnel et ont une attitude sociale bien plus positive que ceux du groupe témoin.

Informations connexes

Mots-clés

Coopération, économie, institutions, TRUST, attitudes sociales, croyances