Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

BBSG Résultat en bref

Project ID: 241231
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Royaume-Uni

Des différences dans le fardeau à porter après un conflit

Les conflits armés peuvent avoir des conséquences à long terme sur la société. Les chercheurs ont procédé à l'étude ethnographique de deux cas contemporains de réconciliation après un conflit.
Des différences dans le fardeau à porter après un conflit
Le projet BBSG (Bosnian bones, Spanish ghosts: 'Transitional justice' and the legal shaping of memory after two modern conflicts) a étudié comment la loi appliquée dans deux pays a aidé à façonner la mémoire culturelle des atrocités commises pendant la guerre.

Le projet financé par l'UE a examiné les cas de la Bosnie et de l'Espagne. Dans le premier cas, l'intervention internationale pour mettre un terme au conflit a débouché sur un processus de transition de deux décennies. En Espagne, un pacte de silence national, brisé 70 ans après la fin de la guerre civile, a entamé une période de transition immédiatement après la mort de Franco.

Ces deux cas illustrent un parcours de justice transitionnelle très différent. Les chercheurs ont étudié comment les procédures pénales, les réformes constitutionnelles et les mécanismes de droits internationaux ont contribué à définir un cadre pour ces histoires construites sur des conflits violents. Ils se sont également penchés sur des domaines comme la restructuration systématique du cadre légal et judiciaire, la loi anti-corruption et les projets de renforcement de capacité.

Les membres du projet ont également examiné le rôle de la loi dans la politique de mémoire et la reconnaissance du traumatisme causé par les atrocités commises pendant la guerre.

Afin de répondre à toutes ces questions, le projet BBSG a mis en place un programme d'investigation innovant. Il comprenant notamment plusieurs méthodes de collecte de données (comme une étude ethnographique, des enquêtes médico-légales réalisées dans des fosses communes, des entretiens semi-structurés et la collecte de données quantitatives) et en un ensemble tout aussi varié de stratégies analytiques (théorie de l'acteur-réseau (Actor network theory ou ANT), analyse des réseaux sociaux et, plus important encore, une analyse scalaire sociale visant à faire progresser la méthodologie du projet.

La définition de l'analyse scalaire sociale était au cœur des objectifs. Elle avait pour but de définir une orientation méthodologique potentielle et d'apporter un cadre théorique aux cas présentant des caractéristiques opposées ou concernant des périodes différentes. Les chercheurs ont ainsi pu améliorer leur connaissance du discours, des pratiques et du mode opératoire de la justice transitionnelle appliquée dans le cadre des diverses ontologies politiques.

Plusieurs entités nationales et internationales, et des ONG des deux pays, se sont montrées particulièrement intéressées par le projet qui apportait une analyse inédite des dilemmes actuels de la Bosnie et de l'Espagne.

Les chercheurs ont mené de nombreuses activités sur le terrain dans les deux pays, notamment des actions de défense et de conseil pendant toute la durée du projet. Ces actions ont conduit à l'attribution par le Conseil européen de la recherche (CER) d'une autre bourse pour financer un projet d'une année de partage de connaissances dans le secteur public de Bosnie et Herzégovine, en collaboration avec de nombreuses organisations.

Informations connexes

Mots-clés

Après conflit, conflits, étude ethnographique, BBSG, justice transitionnelle, analyse scalaire sociale
Numéro d'enregistrement: 183098 / Dernière mise à jour le: 2016-07-26
Domaine: Technologies industrielles