Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

GHG — Résultat en bref

Project ID: 230489
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Royaume-Uni

Un examen crucial de la protection et de la promotion de la santé mondialisée

La mondialisation change sans cesse les conditions sanitaires dans le monde entier, ce qui exige de mettre en place de nouvelles formes de gouvernance adaptées à l'évolution des besoins de santé mondiaux modifiés. Une initiative de l'UE apporte à point nommé des informations sur la gouvernance mondiale de la santé.
Un examen crucial de la protection et de la promotion de la santé mondialisée
La mondialisation transforme les schémas de santé et de maladie dans le monde, ainsi que les processus de décision sur la santé. Par conséquent, les communautés de la santé des différents pays doivent coopérer plus étroitement et faire face à des problèmes plus variés qu'auparavant. Le concept de gouvernance mondiale de la santé, désormais largement utilisé dans la recherche, la politique et la pratique, s'intéresse à la façon de protéger et promouvoir la santé collectivement, dans un contexte de plus en plus mondialisé. Néanmoins, les progrès en matière de gouvernance mondiale de la santé ont été lents.

Pour y remédier, le projet GHG (The transformation of global health governance: Competing worldviews and crises), financé par l'UE, a cherché à mieux comprendre et expliquer la lenteur des progrès dans ce domaine.

Les partenaires du projet ont conduit une analyse comparative associant diverses perspectives et problèmes de santé. Ils ont placé les maladies infectieuses au cœur de la gouvernance mondiale de la santé, et pris en compte les problèmes liés aux maladies non-transmissibles et problèmes de santé non liées à la maladie, afin d'élargir l'analyse et d'étendre la couverture de la gouvernance.

Les membres de l'équipe ont fourni de nombreux résultats importants. Ce n'est pas une logique unique qui sous-tend la gouvernance mondiale de la santé, mais plutôt plusieurs visions et cadres concurrents chacun possédant sa propre logique et ses voies politiques sélectionnées. L'encadrement des questions de santé en matière de droits de l'homme, de sécurité, d'économie, de développement international et de médecine fondée sur des preuves est de prime importance. Les divers cadres ont plus ou moins de poids politique selon les problèmes de la santé, et pour certains de ces problèmes, un cadre dominant peut être identifié. L'absence de cadre dominant pour toutes les gouvernances de la santé, et l'hétérogénéité des cadres et des visions, permettent d'expliquer le manque de progrès. L'encadrement permet de diriger les questions de santé vers d'autres domaines politiques, stimulant ainsi les chances de réussite en matière de politique et de gouvernance.

La gouvernance mondiale de la santé a considérablement fait progresser l'état de l'art en la matière. Ce faisant, elle a préparé le terrain pour une approche plus critique de la gouvernance mondiale de la santé, et initié un débat informé sur la nature souhaitée de la gouvernance.

Informations connexes

Mots-clés

Santé, mondialisation, gouvernance de la santé mondiale, maladie