Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un meilleur moyen de contrôler et d'économiser l'énergie

Actuellement, le traitement des eaux usées au sein de l'UE est un grand consommateur d'énergie pour répondre aux normes de traitement des effluents. Un nouveau projet a pris des mesures pour développer un processus de contrôle en temps réel pour réduire ces coûts.
Un meilleur moyen de contrôler et d'économiser l'énergie
Dans le traitement grand consommateur d'énergie des eaux usées, l'aération des eaux usées décantées représente plus de la moitié des coûts énergétiques. Ce processus est contrôlé à l'aide de l'oxygène dissous et de sondes d'ammoniac, mais celles-ci ne sont pas fiables lorsque les conditions sont changeantes.

Pour se conformer aux normes strictes de l'UE sur les effluents, les compagnies des eaux sur-aèrent. Ce processus de boues actives doit être optimisé pour minimiser la consommation d'énergie.

Le projet FLUORO-BOOST (Fluorescence-based optimisation of sewage treatment), financé par l'UE, visait à trouver des relations entre la fluorescence des eaux usées à différents stades de traitement en laboratoire et en grandeur nature. L'équipe utiliserait alors ces relations dans un système de contrôle en temps réel.

Les membres du projet cherchaient la relation entre la fluorescence des eaux usées et la qualité chimique et microbienne sur trois stades expérimentaux. Les stades ont progressé de l'échelle de laboratoire à l'échelle grandeur nature avec chaque stade reposant sur les résultats du précédent.

Les chercheurs de FLUORO-BOOST ont installé deux appareils de spectroscopie portables basés sur des cuvettes dans une station de traitement des eaux usées. Le groupe de recherche a choisi ces appareils pour vérifier la faisabilité de leur utilisation à grande échelle.

Les chercheurs ont pu développer une grande base de données de la fluorescence et des paramètres standard. De là, ils ont identifié une forte corrélation entre les valeurs de la fluorescence et la qualité chimique et microbienne.

L'équipe a utilisé l'expérience en temps réel pour montrer que la spectroscopie de la fluorescence peut détecter des changements mineurs dans la qualité de l'effluent. FLUORO-BOOST a pu identifier les avantages et les limites de l'application des techniques pour évaluer la qualité des eaux usées.

FLUORO-BOOST prévoit que ses résultats auront un impact important sur la communauté de la recherche ainsi que sur l'industrie du traitement des eaux usées dans son ensemble. Les chercheurs espèrent également que leurs résultats aideront d'autres chercheurs à développer de meilleures stratégies pour la spectroscopie de la fluorescence dans le contrôle de la qualité des eaux.

Informations connexes

Mots-clés

Traitement des eaux usées, effluent, contrôle en temps réel, processus de boues activées, FLUORO-BOOST, fluorescence
Numéro d'enregistrement: 183131 / Dernière mise à jour le: 2016-08-02
Domaine: Énergie