Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HOUSE Résultat en bref

Project ID: 328642
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pays-Bas

L'utilisation des habitations en Grande-Bretagne au Néolithique

Au cours de l'histoire, l'habitat n'a pas eu la même signification pour tous les peuples. Un projet de l'UE a étudié ce qu'il représentait au Néolithique en Grande-Bretagne.
L'utilisation des habitations en Grande-Bretagne au Néolithique
Durant cette ère, les communautés d'Europe qui pratiquaient l'agriculture ont commencé à construire des habitations conséquentes et permanentes. Mais que signifiaient ces maisons pour les habitants de Grande-Bretagne de l'époque?

Pour répondre à cette question, le projet HOUSE (Home sweet home: Investigating Neolithic houses in Britain through the microwear and residue analysis of tools) a étudié comment ces habitations ont été créées, leur influence sur les tâches quotidiennes, et comment ce changement a façonné la société néolithique.

Pour identifier les types d'activités qui avaient lieu dans et autour des maisons, les partenaires sont partis de l'hypothèse que les espaces environnants étaient destinés à des activités telles que la cuisine et la fabrication de poteries. Ils ont ensuite reconstitué les caractéristiques et l'organisation spatiale de ces activités, en analysant les outils utilisés. Ils ont ainsi analysé les traces microscopiques d'usure et de déchirure dues à l'utilisation des outils sur des matériaux tels que le bois, l'os et la peau, ainsi que les résidus déposés sur les outils, comme le sang, les minéraux et l'amidon des plantes.

L'équipe du projet HOUSE a réalisé deux études de cas, l'une portant sur des habitations du Néolithique aux Îles Orkney, où plusieurs villages de maisons en pierre bien préservées ont été découverts, et l'autre sur le village de Durrington Walls, près de Stonehenge.

Les analyses réalisées aux Îles Orkney ont permis de mieux connaître les tâches variées réalisées à l'aide des différents outils. Les traces révèlent que de nombreuses activités étaient liées aux habitations, notamment la chasse, le travail des peaux, la poterie et la culture. Des grattoirs étaient ainsi utilisés pour un large éventail d'activités manuelles. D'autres résultats montrent que la plupart des outils étaient associés à l'abandon du logement.

À Durrington Walls, l'analyse de pointes de flèches indique qu'elles étaient fabriquées par des tailleurs de silex jeunes et/ou inexpérimentés. Cette étude a aidé à mieux connaître le type de villages de la région et la contribution des activités rituelles ou cérémonielles à l'apprentissage et à l'acquisition de compétences.

Le projet HOUSE a notablement éclairci le rôle des habitations dans le développement des sociétés néolithiques de Grande-Bretagne, et pour les personnes qui y vivaient.

Informations connexes

Mots-clés

Grande-Bretagne, Néolithique, HOUSE, outils
Numéro d'enregistrement: 183146 / Dernière mise à jour le: 2016-08-02
Domaine: Technologies industrielles