Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NANO-HVAC — Résultat en bref

Project ID: 314212
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: Belgique

Comment obtenir un environnement intérieur plus vert et plus sain

Chauffage, ventilation et climatisation (CVC) ont un impact majeur sur la qualité de l'air intérieur et sont responsables de presque 33 % de l'énergie utilisée dans les sites commerciaux. Cela a été examiné par une initiative financée par l'UE qui a développé une nouvelle technologie de conduit, présentant de nouvelles méthodes de nettoyage et de maintenance sur la base de l'application économique de la nanotechnologie.
Comment obtenir un environnement intérieur plus vert et plus sain
De nombreuses personnes passent de longues périodes dans des bâtiments commerciaux et publics où seulement 10-15 % de l'air peut être frais, le reste faisant l'objet d'une recirculation, souvent pour des raisons d'efficacité. Malheureusement, l'exposition à de l'air de basse qualité peut conduire à une plus grande présence d'allergies voire des maladies respiratoires. Le projet NANO-HVAC (Novel nano-enabled energy efficient and safe HVAC ducts and systems contributing to a healthier indoor environment) a utilisé une double approche pour améliorer les conditions dans les bâtiments.

La première approche impliquait le développement de conduits CVC sûrs et isolés qui minimisent la perte de chauffage et de refroidissement. Des couches de tuyaux isolantes, économiques, sûres et extrêmement fines ont été obtenues à l'aide de mousses isolantes à base d'aeroclay qui peuvent être appliquées automatiquement pendant la production. De telles technologies peuvent permettre de réaliser jusqu'à 50 % d'économies en pertes d'énergie et une réduction de 45 % du coût des conduites, par rapport aux conduits isolés traditionnels.

La seconde approche impliquait l'élimination des pathogènes et allergènes pendant l'utilisation et la maintenance pour réduire la croissance microbienne. Les partenaires du projet ont développé un enduit antimicrobien, antifongique et anti-allergénique pulvérisable et auto-adhésif à base de nanoparticules d'oxyde de titane. Cela peut être appliqué aux filtres CVC pendant la production ou sur site. En outre, l'utilisation d'un système de dioxyde faible énergie à émission de lumière ultraviolette n'augmentera pas la consommation d'énergie CVC de plus d'1 %.

Les chercheurs ont également développé une matrice polymère liquide injectable comprenant des résines d'époxy avec des catalyseurs à réticulation à base de polyamine qui contenaient des nanoparticules antimicrobiennes d'oxyde d'argent. Cela a été utilisé pour la maintenance sur site des conduits d'air où le polymère liquide crée un enduit qui couvre la surface, la saleté, les débris et les micro-organismes, générant de la sorte la couche intérieure du conduit. La procédure peut être répétée à plusieurs reprises sans compromettre les performances énergétiques CVC.

NANO-HVAC a réussi à utiliser des solutions antimicrobiennes et anti-allergéniques pour améliorer l'environnement intérieur. Le système peut considérablement améliorer la qualité de l'air intérieur dans les bâtiments, améliorant la santé et le bien-être des gens et peut réaliser d'importantes économies d'énergie. Ce système contribuera également à faire de l'Europe un leader dans les systèmes CVC de pointe.

Informations connexes

Mots-clés

Environnement intérieur, chauffage, ventilation, climatisation, qualité de l'air, conduit, NANO-HVAC