Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

PGNfromSHAPEtoVIR Résultat en bref

Project ID: 202283
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: France

Le peptidoglycane dans la biologie des bactéries

La paroi cellulaire des bactéries est unique par sa composition. Elle a aussi un rôle clé dans la biologie des bactéries. Il est donc essentiel d'étudier le métabolisme des composants de la paroi cellulaire pour comprendre les principaux processus bactériens.
Le peptidoglycane dans la biologie des bactéries
Le peptidoglycane (PGN) est un composant essentiel et unique de la paroi cellulaire bactérienne. Le métabolisme du PGN joue un rôle crucial dans la structure et la forme cellulaire bactérienne, la résistance aux antibiotiques et les interactions hôte-microbe. Le PGN est déjà la cible de divers antibiotiques, et il est utilisé par des organismes supérieurs pour détecter la présence de bactéries. Comprendre le mécanisme par lequel le PGN s'assemble permettra de décrypter le processus dynamique de la croissance et de la division cellulaire bactérienne.

La portée du PGNFROMSHAPETOVIR (The role of peptidoglycan in bacterial cell physiology: from bacterial shape to host-microbe interactions), financé par l'UE, était d'étudier le rôle de l'assemblage PGN dans la forme bactérienne. À cette fin, Helicobacter pylori a servi d'organisme modèle aux scientifiques qui ont visé à développer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour surmonter l'obstacle de la résistance antibiotique. Leurs travaux ont dévoilé des molécules clés dans le système d'assemblage du PGN, qui pourraient être manipulés afin d'empêcher la biosynthèse de la paroi cellulaire.

D'importants efforts ont été consacrés au rôle du PGN dans les interactions hôte-microbe et le mécanisme de sa détection. À l'aide de plusieurs modèles bactériens, les scientifiques voulaient comprendre comment les pathogènes renversent ou modulent la réponse de l'hôte en modifiant leur PGN. Ils ont observé que la détection du PGN par l'hôte préparait le système immunitaire à faire face à la présence de la flore commensale dans le tractus gastro-intestinal. Par ailleurs, pendant la maladie, les sous-structures de PGN se sont avérées cruciales pour restaurer l'équilibre même si les pathogènes humains ont conçu des stratégies pour éviter la reconnaissance du PGN par l'hôte.

Les activités du projet PGNFROMSHAPETOVIR ont dévoilé un rôle clé du PGN dans les mécanismes furtifs qui s'inscrivent dans la stratégie de virulence de nombreux pathogènes humains. Par ailleurs, l'identification de PGN par l'hôte pendant l'infection offre une nouvelle perspective des réactions immunitaires hôtes, avec un intérêt thérapeutique potentiel.

Informations connexes

Mots-clés

Peptidoglycane, bactéries, paroi cellulaire, résistance aux antibiotiques, système immunitaire
Numéro d'enregistrement: 183165 / Dernière mise à jour le: 2016-08-02
Domaine: Biologie, Médecine