Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

LIPOHCV Résultat en bref

Project ID: 293664
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Une nouvelle idée contre l'hépatite C

Au niveau mondial on compte environ 150 millions d'infections par le virus de l'hépatite C (VHC). Malgré les progrès des traitements antiviraux, il reste indispensable de trouver des thérapies efficaces, économiques et ayant moins d'effets secondaires.
Une nouvelle idée contre l'hépatite C
Le projet LIPOHCV (Hepatitis C virus and host lipoprotein metabolism) s'est intéressé à un groupe de gènes impliqué dans la réplication du VHC, les lipines. Ces gènes sont impliqués dans la régulation du métabolisme des lipides et des lipoprotéines, et des recherches ont montré que le VHC détourne plusieurs de ces gènes pour divers aspects de son cycle de vie.

L'infection a été réduite lorsque l'équipe a interféré expérimentalement avec deux lipines, qui pourraient donc servir de molécules cibles pour une thérapie anti-VHC. Mieux encore, certains de ces gènes sont redondants fonctionnellement, ce qui réduit le risque de voir leur inactivation interférer avec le métabolisme des lipides. Le fait de cibler spécifiquement l'infection virale devrait réduire les effets secondaires.

L'infection par le virus affecte le métabolisme des lipides et endommage le foie. Les travaux du projet devraient permettre de mieux comprendre comment ceci se produit.

Les chercheurs se sont appuyés sur des techniques d'imagerie et une collaboration internationale pour réaliser à l'échelle du nanomètre des cartes 3D des modifications physiques induites par le VHC dans la cellule. Il apparaît que le virus détourne les mitochondries au profit de sa réplication. De plus, l'équipe a découvert que le gène SIGMAR1 est impliqué dans la réplication du virus et le dialogue avec des organites cellulaires dont les mitochondries.

La protéine SIGMAR1 interagit avec des enzymes clés dans la synthèse du cholestérol, et sa diminution modifie l'expression de gènes impliqués dans le métabolisme des lipides et du cholestérol. Par la suite, l'équipe de LIPOHCV compte élargir les études protéomiques des protéines qui interagissent avec SIGMAR1.

Les nouveaux facteurs qui contrôlent le début de l'infection par le VHC sont des cibles moléculaires potentielles pour des agents visant l'hôte. Ces agents complèteront les nouvelles thérapies anti-VHC basées sur des antiviraux à action directe, mais pourraient aussi contrer l'apparition de virus résistants et couvrir une plus large gamme de génotypes de virus. Ils mettent également les travaux futurs sur la voie d'élucider les détails moléculaires des interactions entre l'hôte et le virus, ouvrant une autre possibilité de nouvelles thérapies.

Informations connexes

Mots-clés

Hépatite C, VHC, métabolisme des lipoprotéines, lipine, agents ciblant l'hôte
Numéro d'enregistrement: 183173 / Dernière mise à jour le: 2016-08-16
Domaine: Biologie, Médecine