Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MOSP Résultat en bref

Project ID: 330195
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

De nouveaux capteurs pour le contrôle des ponts

Une équipe de l'UE a développé un modèle mathématique de pont intégrant toutes les forces et mouvements pertinents. Le groupe a également comparé de nouveaux capteurs physiques et de nouveaux systèmes détecteurs de mouvements au modèle afin d'obtenir un système de suivi et de contrôle des ponts qui soit plus efficace et plus rentable.
De nouveaux capteurs pour le contrôle des ponts
Les ingénieurs construisent et entretiennent des ponts depuis de milliers d'années. Les capteurs sans fils et les nouvelles méthodes de suivi rendent cependant ce processus plus efficient et plus performant.

Le projet MOSP (Monitoring of structural performance), financé par l'UE, a ainsi modélisé avec précision les différentes forces affectant la structure d'un pont et s'est appuyé sur cette information pour élaborer un système d'aide à la décision.

Les chercheurs ont tout d'abord demandé aux autorités responsables de ces ponts quelles étaient les difficultés et les défis auxquels elles étaient confrontés ainsi que les différentes mesures et informations qui pourraient les aider dans leur tâche.

L'équipe du projet a ensuite développé un modèle numérique de pont montrant les interactions existant entre ses différents paramètres physiques.

Les partenaires du projet ont développé plusieurs nouvelles technologies et méthodes de capteurs utilisables dans les systèmes de surveillance de la structure des ponts. Trois nouvelles technologies ont ainsi été testées contre des approches conventionnelles. La liste de ces nouveaux outils comprend par exemple, des accéléromètres sans fil pour la surveillance, des accéléromètres ultra-sensibles capables de calculer le mouvement du pont en réponse à différentes forces extérieures ainsi que des caméras de suivi du mouvement.

L'équipe a montré que la performance des accéléromètres sans fil égalait celle des versions plus conventionnelles. En prenant en compte leur installation nettement plus aisée, la version sans fil débouche ainsi sur un suivi plus performant. Des essais en charge ont montré que les accéléromètres sensibles étaient parfaitement équivalents aux systèmes conventionnels de détection de mouvements. Ici aussi, la facilité d'emploi de cette nouvelle technologie s'est révélée plus avantageuse. Les modèles numériques basés sur la physique se sont également avérées utiles pour la prise de décisions en matière d'intervention structurelle.

Le consortium du projet a par conséquent développé et testé sur le terrain un système à faible coût qui surveille la température et l'accélération du pont. Ce système était composé d'éléments disponibles dans le commerce. Ces travaux montrent que de tels systèmes à faible coûts sont réalisables à condition d'utiliser de nouvelles technologies comme celles expérimentées lors de ces essais.

La démonstration de ces nouvelles technologies de contrôle des ponts établie par les partenaires du projet ouvre ainsi la voie pour l'introduction globale de systèmes similaires dans toute l'Europe. Ces systèmes amélioreront ainsi les résultats de maintenance tout en en réduisant les coûts.

Informations connexes

Mots-clés

Contrôle des ponts, capteurs, MOSP, performance structurelle, accéléromètres sans fil
Numéro d'enregistrement: 183215 / Dernière mise à jour le: 2016-08-17
Domaine: TI, Télécommunications