Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

Trade Résultat en bref

Project ID: 249362
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Royaume-Uni

Le commerce asiatique et l'industrie européenne

Une équipe de l'UE a étudié l'histoire du commerce entre l'Asie et l'Europe et ses conséquences sur les deux régions. L'étude a mis en évidence les interconnexions entre les entreprises et le rôle des organisations scandinaves dans la re-exportation des produits asiatiques en Europe.
Le commerce asiatique et l'industrie européenne
Du XVIIe au XIXe siècle, plusieurs pays d'Europe dirigeaient des sociétés de commerce basées en Asie, et notamment en Inde. L'échange de biens et de culture qui en a découlé, a aidé l'Europe à s'imposer en tant que centre industriel et à orienter les activités menées en Asie en fonction des priorités européennes.

Le projet TRADE (Europe's Asian centuries: Trading Eurasia 1600-1830), financé par l'UE, a aidé à quantifier les changements dus à ces activités commerciales. L'équipe a examiné comment les marchandises asiatiques étaient produites et adaptées aux goûts européens, puis distribuées en Europe. Des enquêtes ont également apporté des informations détaillées sur les réponses européennes aux niveaux social et industriel.

Tout d'abord, les membres du projet ont embauché, constitué et formé une équipe de spécialistes. Ils ont établi des liens solides avec d'autres chercheurs au travers d'une série de séminaires, de conférences et d'un réseau de conservateurs de musées.

Les chercheurs ont examiné les archives nationales européennes pour répondre à de nouvelles questions. Les résultats soulignent le rôle du commerce privé et privilégié mis en place par les Compagnies des Indes orientales. L'équipe a aussi identifié l'éventail de produits importés en Europe et leur distribution sur tout le continent.

Elle a mis en évidence des liens clés entre les Compagnies des Indes orientales, de nombreux marchands et individus travaillant pour plusieurs entreprises. Ces entreprises répondaient aussi aux tendances du marché européen en adaptant la gamme des produits vendus.

Certaines entreprises scandinaves ont mis en place des marchés de re-exportation développés en Europe, favorisant ainsi le commerce du thé entre la Chine et l'Europe. Le commerce du thé a entraîné le développement des importations de porcelaine, de soie et d'autres produits de luxe.

L'étude de l'artisanat et des produits indiens exportés a notamment conduit à étudier les textiles du Gujarat au XVIIIe siècle. Les chercheurs ont aussi étudié 68 histoires orales d'artisans régionaux, en termes de techniques, de transfert de compétences et d'adaptation aux marchés mondiaux. Les histoires ont été numérisées, résumées et traduites en anglais, puis rendues publiques. Ces ressources sont d'un grand intérêt pour les habitants du district de Kutch.

Les résultats ont été diffusés dans plusieurs articles parus dans des revues, des monographies et un volume édité, ainsi que dans des articles supplémentaires et dans des chapitres de manuels.

Les travaux du projet TRADE aident à illustrer la relation entre le commerce et l'histoire, montrant notamment comment le commerce avec l'Asie a participé à renforcer la puissance de l'Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Asie, commerce, Européen, produits asiatiques, fabrication, Compagnies des Indes orientales
Numéro d'enregistrement: 183231 / Dernière mise à jour le: 2016-08-18
Domaine: Technologies industrielles