Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

ICEPROXY Résultat en bref

Project ID: 203441
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: France

Les impacts de la banquise sur le climat

Une équipe de l'UE a développé une méthode pour interpréter les conditions antérieures de la banquise à partir des produits chimiques présents dans les sédiments. L'étude du passé aide à prédire l'avenir du changement climatique; l'équipe a également révélé plusieurs évolutions soudaines de l'état de la banquise, jusqu'alors inconnues.
Les impacts de la banquise sur le climat
Alors que la banquise polaire joue un rôle majeur sur le climat, les prévisions du changement climatique se basent sur des informations relatives à l'état de la banquise issues du passé géologique. Ces informations sont difficiles à obtenir, mais certains produits chimiques biomarqueurs issus d'algues servent de révélateurs efficaces pour étudier les états passés de la banquise.

Le projet ICEPROXY (Novel lipid biomarkers from polar ice: Climatic and ecological applications) a étudié les lipides issus d'algues unicellulaires de la banquise. Les lipides sont un groupe de molécules grasses qui ont plusieurs fonctions clés dans le métabolisme cellulaire, en plus d'un rôle structurel dans les membranes cellulaires. Dans les glaces, les lipides sont abondants, robustes et durables, et ils ont pu être obtenus dans des carottes de sédiments de l'Arctique et de l'Antarctique. Le consortium a évalué et vérifié la valeur des produits chimiques comme indicateurs de l'état de la banquise sur une période couvrant au moins les 10 000 dernières années.

Les premières analyses ont confirmé la robustesse et l'origine algale des lipides. L'étalonnage par rapport à des données historiques et d'autres informations révélées par la banquise a montré de nouvelles subtilités dans l'enregistrement de la banquise. La reconstruction de 30 000 années de l'état des glaces dans le détroit de Fram en Antarctique a montré que la région a connu un réchauffement abrupt il y a environ 14 000 ans. La situation se traduisit par des eaux libres pendant l'été. Peu de temps après, la région se refroidit à nouveau et revint à un état de banquise permanente. Les changements eurent un impact sur la production primaire et entraînèrent un déclin écologique généralisé.

Des analyses de sédiments similaires du plateau du nord de l'Islande ont révélé des modifications soudaines des conditions de surface des océans au cours des derniers millénaires. Les changements résultaient d'une série d'éruptions volcaniques équatoriales. Ces évènements entraînèrent un refroidissement significatif des océans, suivi d'un retour à des conditions plus chaudes, sans glace, dues à la production de chaleur en subsurface.

Une étude de plusieurs caractéristiques des vêlages d'iceberg récents dans l'Antarctique a montré que des évènements de ce type survenaient tous les 80-90 ans au cours des derniers siècles. Ces évènements s'accompagnaient toujours d'une élévation des concentrations de banquise et d'une baisse de la formation d'eaux denses. Les analyses ont montré que l'intensification du mode annulaire austral (qui résulte de la disparition de la couche d'ozone provoquée par les activités humaines) produit également des conditions plus favorables à la glace.

La nouvelle méthode d'indicateurs du projet ICEPROXY pour déterminer les états antérieurs de la banquise permet d'effectuer des prévisions du changement climatique et des évaluations de l'impact sur la faune et la flore.

Informations connexes

Mots-clés

Banquise, sédiments, changement climatique, biomarqueur, algues, ICEPROXY, écologique
Numéro d'enregistrement: 183242 / Dernière mise à jour le: 2016-08-18
Domaine: Environnement