Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MIR-OPTOFECTARRAY Résultat en bref

Project ID: 331430
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

La livraison laser des micro-ARN dans les cellules.

De petits ARN interférants peuvent être utilisés pour la reprogrammation du développement et du destin des cellules. Des scientifiques européens ont étudié de nouvelles voies pour la livraison de ce genre de constructions de reprogrammation dans des cellules à des fins thérapeutiques.
La livraison laser des micro-ARN dans les cellules.
La thérapie cellulaire représente une nouvelle approche révolutionnaire pour la régénération des tissus. L'induction d'un état pluripotent dans les cellules somatiques adultes a donné un travail passionnant dans la thérapie clinique et la modélisation de la maladie.

Le concept de transition directe d'un type de cellule déterminé à un autre (transdifférenciation) est apparu récemment. Il a été établi que la surexpression de facteurs de transcription spécifiques et microARN (miR) peut être utilisée pour la transdifférenciation, négligeant l'étape de pluripotence. Le projet MIR-OPTOFECTARRAY (Delivering non-viral silencing RNA (microRNA) using automated femtosecond lasers into stem cells for cardiac reprogramming and characterization using non-destructive optical techniques) visait à développer des techniques pour la livraison par laser de miR dans des cellules pour les reprogrammer dans des cardiomyocytes.

Les chercheurs ont utilisé l'optotransfection laser femtoseconde pour créer des nanopores transitoires dans la membrane pour une entrée efficace des microARN dans les cellules. Ils ont optimisé des protocoles pour le pré-conditionnement des fibroblastes embryonnaires pour les rendre plus sensibles à la reprogrammation épigénétique. Ce protocole a été appliqué avec succès à des fibroblastes embryonnaires de souris et des fibroblastes cardiaques de fœtus humain. La livraison des facteurs de transcription GATA4, Mef2c et Tbx5 à l'aide d'une optoporation laser a augmenté le nombre de cellules exprimant des marqueurs spécifiques de cardiomyocyte.

Au cours du projet, les chercheurs ont obtenu des images qualitatives des cellules par microscopie d'imagerie en temps de vie de fluorescence (fluorescent lifetime imaging microscopy, FLIM). Cela leur a permis d'évaluer l'activité métabolique cellulaire et de détecter la fluorescence exogène. En fin de compte, la voie de l'optoporation laser a été modifiée pour coïncider avec les différentes modalités d'imagerie. Cela a permis l'imagerie simultanée des cellules pour l'identification des cellules exprimant des marqueurs fluorescents.

MIR-OPTOFECTARRAY a démontré le potentiel d'optoporation pour l'induction de la reprogrammation des cellules vers la cardiomyogénèse. Ce nouveau système pourrait être étendu pour différents types de cellules et davantage étudié pour une application efficace des miR afin d'atteindre la transdifférenciation des cellules.

Informations connexes

Mots-clés

Micro-ARN, transdifférenciation, MIR-OPTOFECTARRAY, cardiomyocytes, optoporation
Numéro d'enregistrement: 188299 / Dernière mise à jour le: 2016-08-18
Domaine: Biologie, Médecine