Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

JasmonateStemcell Résultat en bref

Project ID: 330972
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Belgique

Le contrôle de l'activité cellulaire dans les racines par le jasmonate

Les botanistes ont étudié la régulation des hormones de croissance des plantes dans l'organisme modèle Arabidopsis.
Le contrôle de l'activité cellulaire dans les racines par le jasmonate
Le développement et la formation des plantes sont en partie dus à l'accumulation d'hormones de croissance (auxines) dans les cellules susceptibles. L'accumulation d'auxine est essentiellement contrôlée par un schéma complexe, à savoir le transport intracellulaire de l'auxine pendant le développement des racines latérales.

Le projet JASMONATESTEMCELL (Studies on jasmonate modulation of distal stem cell activity in Arabidopsis root) a été mis en œuvre pour isoler les mécanismes de régulation qui facilitent la sensibilité transcriptionnelle de l'auxine du transporteur d'auxine PIN3.

Les jasmonates sont des hormones végétales à base de lipides qui sont utilisées pour réguler plusieurs processus, dont la croissance. Les chercheurs ont utilisé des outils génétiques, de biologie cellulaire et les techniques biochimiques sur l'organisme modèle Arabidopsis afin d'étudier les mécanismes des cellules distales régulés par les jasmonates.

Les partenaires du projet ont constaté que la liaison directe au promoteur PIN3 par le facteur 7 de transcription de la réponse à l'auxine (ARF7) et le facteur FOUR LIPS/MYB124 (FLP) régulé par l’ARF-7 conférait à PIN3 une «mémoire» temporale des stimuli de l'auxine. Les chercheurs ont également constaté que la régulation de l'expression PIN3 de la sensibilité de l'auxine telle que définie par FLP et ARF constitue un aspect essentiel du développement racinaire latéral.

Dès lors, la synergie du signalement de l'auxine et d'autres facteurs de transcription pourraient représenter un mécanisme général par lequel la sensibilité transcriptionnelle des gènes peut être différenciée d'un tissu à l'autre.

Les résultats du projet JASMONATESTEMCELL permettront aux chercheurs de mieux comprendre comment les plantes conservent une croissance plastique et comment elles traduisent les éléments de stress en réactions de croissance.

Informations connexes

Mots-clés

Jasmonate, Arabidopsis, auxines, développement racinaire, JASMONATESTEMCELL, cellule souche distale
Numéro d'enregistrement: 188307 / Dernière mise à jour le: 2016-08-18
Domaine: Biologie, Médecine