Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

C4L Résultat en bref

Project ID: 278720
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: Belgique

Un test d'infection des voies respiratoires pour limiter le recours aux antibiotiques

Un outil rapide et fiable a été mis au point par des chercheurs financés par l'UE en vue d'améliorer l'identification des infections respiratoires et favoriser la gestion de la résistance aux antibiotiques.
Un test d'infection des voies respiratoires pour limiter le recours aux antibiotiques
Les infections des voies respiratoires (IVR) font peser un lourd fardeau sur les systèmes de santé du monde entier. Il s'agit notamment des infections respiratoires graves, responsables de 4,2 millions de morts chaque année et qui figurent parmi les principales causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans, souvent suite à une pneumonie.

Le but du projet C4L (Chips for life) visait à mettre au point un ensemble de tests de diagnostic rapide et spécifique qui permettrait aux équipes médicales d'associer une prescription d'antibiotiques à un diagnostic tangible.

Les chercheurs ont mis au point une série de tests basés sur l'amplification moléculaire multi-paramètre des pathogènes viraux et bactériens ainsi que les marqueurs de résistance des voies respiratoires. Deux tests de diagnostic multiples ont été mis au point afin de déceler rapidement les agents responsables de la maladie respiratoire, dont la présence de gènes codant les marqueurs de résistance aux antibiotiques et les facteurs de virulence.

Le premier test a détecté les paramètres respiratoires pertinents alors que le second a permis d'isoler un nombre limité de pathogènes (6 virus et 2 bactéries) dans une puce microfluidique autorisant la réaction en chaîne par polymérase et la détection par fluorescence des produits amplifiés.

Le test C4L permettra aux utilisateurs de faire la distinction entre une infection virale et bactérienne en quelques heures seulement, permettant ainsi des traitements plus adaptés. La décision opportune quant à l'origine de l'infection limitera le recours aux antibiotiques et la résistance, ce qui permettra de réduire les coûts associés aux soins de santé.

Par ailleurs, le test améliorera considérablement le délai d'obtention des résultats grâce à une recherche des pathogènes en un seul jour ouvré.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Infection des voies respiratoires, résistance aux antibiotiques, C4L, tests de diagnostic, marqueurs de résistance
Numéro d'enregistrement: 188320 / Dernière mise à jour le: 2016-08-19
Domaine: Biologie, Médecine