Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

FORCEDLABOURAFRICA — Résultat en bref

Project ID: 240898
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Allemagne

L'esclavage au XXe siècle

Une équipe de l'UE a comparé le travail dans les récentes colonies africaines à de l'esclavage. Elle a examiné son effet sur les travailleurs, leur résistance, les méthodes utilisées par les autorités au pouvoir, et le contexte psychologique.
L'esclavage au XXe siècle
Durant les dernières décennies d'existence des colonies africaines, les dirigeants forçaient systématiquement les populations locales à travailler sans rémunération. Cette situation bien connue a cependant été peu étudiée.

Le projet FORCEDLABOURAFRICA (Forced labour: An Afro-European heritage in sub-Saharan Africa (1930-1975)?), financé par l'UE, a étudié le ressenti des travailleurs. Il a analysé les effets du travail forcé au travers d'études de cas dans neuf anciennes colonies d'Afrique, s'intéressant aussi aux processus étroitement liés.

Les chercheurs sont partis de fichiers d'archives inexplorés pour extraire les opinions des victimes du travail forcé. Ils ont aussi révélé les pratiques coercitives des gouvernants colonialistes. L'enquête a comparé la situation en Afrique à l'esclavage aux Amériques.

Les chercheurs ont analysé le degré de déstabilisation des communautés d'Afrique rurale induit par les pratiques de travail coloniales. Ils ont examiné le rôle des «surveillants locaux» dans le recrutement des travailleurs. Ils ont analysé en détail les conditions abusives auxquelles les travailleurs étaient soumis, montrant que les femmes étaient contraintes à transporter la nourriture, et étaient vulnérables aux abus sexuels.

L'étude a aussi révélé comment les travailleurs prenaient la fuite ou résistaient. Elle a examiné l'organisation de la résistance et comparé ces groupes aux communautés d'esclaves évadés d'Amérique du Nord et du Sud.

Le projet a conduit une analyse approfondie de la logique de l'administration coloniale relative au travail forcé. Il a identifié de nombreuses pratiques comme étant obsessionnelles, avec pour objectif principal d'imposer le travail sous la contrainte. Le colonialisme portugais en Angola a été identifié comme un cas extrême, même si le principe général s'applique à la plupart des cas.

Enfin, les chercheurs ont étudié comment le travail forcé dans les colonies a perduré après l'indépendance des pays. Ces pratiques sont devenues moins fréquentes et systématiques, mais les chercheurs ont mis en évidence d'importantes continuités.

Les travaux du projet ont conduit à la publication de huit articles de revues et de quatre autres articles dans la presse.

Le projet FORCEDLABOURAFRICA a démontré que les pratiques mises en place dans les colonies africaines au XXe siècle étaient bien de l'esclavage. L'étude a mis en lumière la psychologie des colons et établi des parallèles avec l'Amérique et d'autres formes d'esclavage.

Informations connexes

Mots-clés

Esclavage, colonialisme, Afrique, FORCEDLABOURAFRICA, travail forcé