Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

VOLDIES — Résultat en bref

Project ID: 228064
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Royaume-Uni

Pourquoi les volcans entrent en éruption

Une équipe de l'UE a contribué à l'enrichissement des connaissances sur les causes de déclenchement des éruptions volcaniques. La nouvelle théorie porte sur la lente accumulation et superposition de couches de magma, suivies par l'effondrement rapide des couches et l'éruption.
Pourquoi les volcans entrent en éruption
Les volcans sont imprévisibles et menacent de nombreux centres de population importants. Les difficultés pour prévoir directement leur comportement sont liées au manque de connaissances sur la manière dont les volcans fonctionnent.

Le projet VOLDIES (Dynamics of volcanoes and their impact on the environment and society), financé par l'UE, a développé et appliqué une avancée majeure sur le sujet.

Les résultats indiquent que le magma volcanique s'accumule lentement, formant des couches de roche en fusion et de gaz. Les couches se constituent en période de sommeil et les éruptions résultent de leur déstabilisation rapide. La nouvelle théorie explique les déclencheurs d'éruption et prédit le comportement des volcans pendant l'éruption. La théorie explique également la formation de cheminées et de conduits volcaniques, ainsi que leur rôle pendant les éruptions.

Le projet a créé une base de données globale. La ressource a permis aux chercheurs de comparer la taille et la fréquence des éruptions.

Les chercheurs ont développé de nouvelles approches de l'évaluation des risques volcaniques, appliquées à trois situations d'urgence récentes. Ces cas d'études étaient l'éruption de 2012 à Montserrat, la crise de l'aviation européenne résultant de l'éruption d'un volcan islandais en 2010-2011 et l'activité volcanique de Santorin en 2011-2012. Dans chacun de ces cas, le personnel du projet VOLDIES a produit des analyses importantes et/ou conseillé les autorités en matière de risques. L'équipe a également conduit le développement d'évaluations régionales et locales du risque volcanique pour la Banque mondiale et l'Organisation des Nations Unies (ONU).

La nouvelle théorie de VOLDIES sur les mécanismes d'éruption volcanique facilite les prévisions et l'organisation des interventions d'urgence. Cela peut aboutir à une amélioration de la sécurité des millions de personnes qui vivent sous la menace des volcans.

Informations connexes

Mots-clés

Volcans, éruptions, magma, VOLDIES