Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

KOHEPOCU Résultat en bref

Project ID: 229703
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Espagne

Un nouveau regard sur les connaissances, la religion et la politique de l'Hispanie musulmane

Une meilleure compréhension de l'Occident islamique au Moyen Âge apporte un nouvel éclairage sur un pan important de l'histoire de l'Europe du Sud-ouest, et favorise un dialogue Est-Ouest dans plusieurs domaines.
Un nouveau regard sur les connaissances, la religion et la politique de l'Hispanie musulmane
La région de al-Andalus, autrefois constituée de l'Hispanie musulmane et du Portugal, a connu un essor culturel et intellectuel important au Moyen Âge, s'imposant comme un haut lieu de la connaissance mais aussi capable de stratégies efficaces de gouvernement. Le projet KOHEPOCU (Knowledge, heresy and political culture in the Islamic West. Eighth-fifteenth centuries), financé par l'UE, a mis en avant la production intellectuelle de l'Occident islamique du VIIIe au XVe siècle.

L'équipe a étudié comment les connaissances ont orienté des processus sociaux et politiques, tels que ceux liés à l'inclusion et à l'exclusion, et comment elles ont façonné la culture politique et assis la légitimité des dirigeants. Elle a analysé la relation entre deux réalités culturelles étroitement liées, le califat des Almohades (XIIe et XIIIe siècle) et le règne d'Alphonse X de Castille de 1252 à 1284. Les résultats portaient sur plusieurs aspects liés à la connaissance, l'hérésie et la culture politique, et ont été présentés lors de plusieurs conférences, séminaires et activités, ainsi que sur le site web du projet.

En outre, l'équipe a déterminé les livres qui circulaient dans la région al-Andalus et en Afrique du Nord pendant cette période, avant l'avènement de l'Empire ottoman. Elle a mis en ligne les informations pour faciliter l'analyse de l'histoire intellectuelle de cette période, en tenant compte d'un contexte islamique plus large et de la chrétienté latine.

L'équipe a étudié en particulier comment les livres diffusaient la connaissance des sciences de l'islam, régissaient la vie ou avaient une dimension plus spirituelle. Les théologiens, les mystiques et les érudits religieux utilisaient ces livres pour gérer les connaissances et appuyer leurs manœuvres politiques.

Le projet a publié une monographie intitulée «Knowledge, heresy and politics in the Islamic West (eighth-fifteenth centuries)», qui met en évidence les relations entre les dirigeants, les érudits et le peuple. Elle porte aussi sur les pratiques sociales liées à la connaissance, ainsi que des thèmes tels que la divergence d'opinion religieuse, l'autorité religieuse et la légitimité politique.

Les activités du projet ont éclairé la dynamique de la politique, de la vie, des sciences et de la religion pendant cette période troublée mais cependant très créatrice. Elles ont aidé les chercheurs à comprendre un pan important de l'histoire de la péninsule ibérique, tout en soulignant les différences et points de convergence entre les civilisations orientale et occidentale. Dans le contexte des relations actuelles de plus en plus difficiles entre l'Est et l'Ouest, l'étude de la société évoluée et complexe de al-Andalus pourrait contribuer à établir des liens et encourager la tolérance entre diverses idéologies religieuses et politiques.

Informations connexes

Mots-clés

Religion, Hispanie sous domination musulmane, Occident islamique, al-Andalus, KOHEPOCU, culture politique
Numéro d'enregistrement: 188337 / Dernière mise à jour le: 2016-08-22
Domaine: Technologies industrielles