Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

ARCHGLASS Résultat en bref

Project ID: 240750
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Belgique

Une étude révolutionnaire sur l'histoire de la production verrière à l'époque hellénistique et romaine.

Une initiative de l'UE a conçu de nouvelles méthodes interdisciplinaires pour l'interprétation archéologique du commerce du verre dans le monde hellénistique et romain.
Une étude révolutionnaire sur l'histoire de la production verrière à l'époque hellénistique et romaine.
Le projet ARCHGLASS (Archaeometry and archaeology of ancient glass production as a source for ancient technology and trade of raw materials), financé par l'UE, avait pour but de développer des techniques archéométriques innovantes pour l'origine du verre. Le but était d'appliquer ces méthodes afin de mieux comprendre le commerce et le traitement des matières premières minérales utilisées dans la fabrication du verre.

Les partenaires du projet ont mis au point de nouvelles techniques pour reconstruire les économies anciennes, puis les ont appliquées au commerce du verre à l'époque hellénistique et romaine. Ils ont également développé et perfectionné des méthodes de géochimie isotopique afin d'analyser le verre et ses matières premières en s'appuyant sur divers éléments chimiques.

L'équipe du projet ARCHGLASS a créé une base de données des compositions minéralogiques et chimiques des matières premières possibles (sable et fondant) pour la fabrication du verre, échantillonnés en région méditerranéenne. L'équipe a ainsi pu révéler l'origine principale du verre au natron dans le monde hellénistique et romain.

Les analyses des matières premières possibles et du verre montrent que les sables appropriés pour la fabrication de verre au natron sont rares. Les fabriques de verre de la Méditerranée orientale et éventuellement de l'Italie étaient très actives au tout début de la fabrication du verre au natron. Les premiers producteurs de verre de la Méditerranée orientale ou d'Afrique du Nord étaient beaucoup moins actifs.

Initialement, les verres au natron venaient de Méditerranée occidentale et orientale et d'Italie, du début de l'époque romaine et jusqu'à la première moitié du Ve siècle après J.-C. Ceci résulte de l'investissement dans des centres de production de verre dans tout l'empire romain. Vers la fin du Ve siècle après J.-C., la production de verre a progressivement décliné en Méditerranée occidentale, en Afrique du Nord et en Italie. Ensuite, le verre au natron fut exclusivement fabriqué par des producteurs dans des pays de la Méditerranée occidentale, à savoir l'Égypte, la Palestine et la Syrie.

Grâce à ses nouvelles techniques, ARCHGLASS a pu fournir une interprétation sans précédent du commerce du verre dans le monde hellénistique et romain.

Informations connexes

Mots-clés

Production verrière, hellénistique et romain, ARCHGLASS, archéométrie, verre au natron
Numéro d'enregistrement: 188346 / Dernière mise à jour le: 2016-08-22
Domaine: Technologies industrielles