Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

DIGIPAL Résultat en bref

Project ID: 263751
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Royaume-Uni

Des outils numériques pour étudier l'écriture médiévale

À l'exception de l'unique copie restante du poème épique Beowulf, aucune étude de l'écriture de l'anglais vernaculaire n'a été publiée à ce jour sous la forme d'un corpus complet. Une initiative de l'UE a introduit de nouvelles méthodes dans les sciences humaines numériques dans le but d'étudier l'écriture médiévale.
Des outils numériques pour étudier l'écriture médiévale
Le projet DIGIPAL (Digital resource and database of palaeography, manuscripts and diplomatic), financé par l'UE, a étudié l'écriture anglaise du XIe siècle après J.C. en intégrant des catalogues numériques, des descriptions d'écritures, et des images de document et des formes de lettres qu'elles contiennent. L'équipe s'est aussi posée des questions fondamentales sur ce qu'est l'écriture manuscrite et comment la décrire.

L'équipe du projet a créé un logiciel web open source pour analyser l'écriture, et l'a appliqué à des documents en anglais vernaculaire, ainsi qu'à des livres et d'autres objets contenant ces écritures. Elle a conçu une méthode et un modèle inédits de description de l'écriture qui permet d'annoter les images, d'étudier les données visuelles et verbales, puis les communiquer à d'autres chercheurs. Le logiciel est applicable à n'importe quelle écriture, et il sert déjà pour étudier les alphabets latin, grec et hébreu. Il permet aussi d'étudier les inscriptions dans la pierre, les pièces, les manuscrits et les illustrations de manuscrits des périodes antiques, médiévales et modernes.

À partir de ce cadre, l'équipe DIGIPAL a constitué une base de données de documents en anglais vernaculaire écrit en minuscules, proposée en accès libre sur le site web du projet. Elle contient plus de 900 images d'écriture médiévale présentant plus de 60 000 images de lettres avec annotations.

Les chercheurs ont introduit de nouvelles méthodes de paléographie quantitative et numérique, très difficiles à mettre en pratique jusqu'à présent, et qui apportent de nouveaux moyens d'étudier et de décrire l'écriture. Elles ont déjà un impact important en histoire, en littérature et en paléographie, ainsi que dans plusieurs domaines de l'informatique.

Le projet s'est traduit par de nombreuses productions dans le milieu universitaire. Il a ainsi tenu 70 conférences ou discussions, publié une monographie sur l'écriture de l'anglais vernaculaire, diffusé un ensemble d'approches numériques de la paléographie (à venir), publié 11 articles à comité de lecture ou chapitres de manuel et 8 documents de travail.

Pour la première fois, DIGIPAL a donné accès à un corpus complet d'exemples d'écriture de l'anglais vernaculaire. Il constitue donc le premier recueil complet d'écritures de l'anglais vernaculaire pour la période étudiée. Plus important encore, le projet a aussi introduit de nouvelles méthodes d'étude de l'écriture ancienne ou moderne, qui sont de plus en plus utilisées et qui ont déjà changé la façon d'appréhender l'écriture.

Informations connexes

Mots-clés

Écriture médiévale, écriture de l'anglais vernaculaire, DIGIPAL, paléographie
Numéro d'enregistrement: 188350 / Dernière mise à jour le: 2016-08-22
Domaine: TI, Télécommunications