Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

BACTERIAL SPORES Résultat en bref

Project ID: 209130
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Israël

Les spores bactériennes révèlent leurs secrets

Une initiative financée par l'UE a étudié les caractéristiques biochimiques et biophysiques inhabituelles des spores de bactéries, pour aider à surmonter la résistance au traitement des pathogènes formant des spores.
Les spores bactériennes révèlent leurs secrets
En cas de famine, le modèle bactérien Bacillus subtilis entame le processus de sporulation, résultant en la formation de spores. Ce type cellulaire, le plus résistante qui soit, peut supporter des conditions extrêmes de chaleur, de radiation et d'attaque chimique, via des mécanismes qui ne sont pas encore clairement compris.

Les bactéries qui forment des spores, dont certaines sont des agents dangereux, sont très résistantes aux traitements antibactériens et sont difficiles à éradiquer. Malgré de grands progrès dans la compréhension de la formation de spores, on connaît peu de choses sur la nature des spores matures (par exemple, comment restent-elles dormantes, comment la dormance cesse et comment elles sont organisées).

Le projet BACTERIAL SPORES (Investigating the nature of bacterial spores), financé par l'UE, visait à combler cette lacune, en abordant des questions fondamentales en matière de biologie des spores grâce à l'exploration de leurs traits moléculaires.

Prenant B. subtilis comme système expérimental, les chercheurs se sont penchés sur la nature des spores et ont montré que contrairement à ce que l'on pensait, des changements moléculaires s'opèrent au sein des spores matures. Ils ont également démontré que la capacité des cellules dormantes à se reconvertir en cellules croissantes actives (germination) est affectée par l'âge de la spore et la température d'incubation.

Les scientifiques ont analysé plus avant l'aptitude remarquable de réanimation des spores en étudiant leur phosphoprotéome revitalisant, qui se compose d'une protéine contenant un groupe phosphate. Ils ont également défini une étape morphologique distincte lors de la revitalisation de la spore, entre la germination et l'élongation cellulaire, qui achève la période de maturation, et ont suivi les protéines synthétisées au cours de cette phase.

BACTERIAL SPORES a également révélé pour la première fois qu'une synthèse de protéines a lieu au cours de la germination. Par ailleurs, de nouveaux composants spécifiques à la revitalisation ont été identifiés, qui pourraient devenir des cibles thérapeutiques pour éradiquer les pathogènes formant des spores.

Le projet a présenté de nouveaux concepts dans le domaine de la biologie des spores, contribuant ainsi à de nouveaux moyens de lutte contre les pathogènes formant des spores. En outre, d'autres projets se sont appuyés sur les travaux de BACTERIAL SPORES pour découvrir la communication bactérienne transmise par des nanotubes intercellulaires, et pour définir la localisation d'ARNm comme indice pour la régulation des gènes dans les bactéries.

Informations connexes

Mots-clés

Spores bactériennes, pathogènes formant des spores, Baccillus subtilis, sporulation, phosphoprotéome
Numéro d'enregistrement: 188360 / Dernière mise à jour le: 2016-08-23
Domaine: Biologie, Médecine