Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

BRAINPLASTICITY — Résultat en bref

Project ID: 203994
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Israël

Une étude approfondie sur la capacité des cellules cérébrales à changer au cours de la vie

Le cerveau fonctionne à différentes échelles de temps, des millisecondes aux mois. Une initiative de l'UE a tenté de comprendre comment s'opèrent les changements au niveau du cerveau pendant ces intervalles si longs.
Une étude approfondie sur la capacité des cellules cérébrales à changer au cours de la vie
En matière de plasticité du cerveau, on ignore comment un neurone change sur de longues périodes. En effet, les outils servant à étudier la physiologie des neurones du cerveau dans le temps présentent des limitations.

Le projet BRAINPLASTICITY (In vivo imaging of functional plasticity in the mammalian brain), financé par l'UE, a donc voulu révéler les changements physiologiques de neurones isolés dans le cerveau des mammifères pour des échelles de temps très différentes.

Pour atteindre ses objectifs, BRAINPLASTICITY a utilisé l'imagerie optique qui permet d'explorer l'activité physiologique d'un seul neurone. Les partenaires du projet ont conduit des évaluations quantitatives du renouvellement des neurones dans le bulbe olfactif, et observé ses caractéristiques. Les découvertes montrent que le renouvellement synaptique des neurones produits à l'âge adulte est particulièrement élevé chez les jeunes mères. Elles ont démontré que les neurones produits à l'âge adulte sont également importants à cet âge, remettant en question la conviction de leur importance au début de la vie uniquement.

L'équipe de BRAINPLASTICITY a concentré son étude sur une population neuronale qui a révélé une nouvelle fonction des neurones. Les résultats ont montré que de très petites populations du bulbe olfactif codaient l'information olfactive. Les chercheurs ont utilisé une imagerie du calcium à deux photons in vivo pour révéler la microarchitecture du circuit cortical.

L'électrophysiologie leur a permis de découvrir une nouvelle interaction multi-sensorielle entre les sons et l'odeur dans le cortex auditif des nouvelles mères. Ce changement cérébral pourrait améliorer le lien entre les mères et leur progéniture. Les scientifiques ont également mis au point une nouvelle méthode utile pour les expériences de plasticité corticale à long terme.

Grâce au développement d'outils pour imager des neurones isolés et des populations de neurones, puis pour examiner les cellules en développement et matures, BRAINPLASTICITY a fait la lumière sur la nature toujours changeante du cerveau des mammifères.

Informations connexes

Mots-clés

Neurones, plasticité du cerveau, BRAINPLASTICITY, cerveau de mammifère