Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HADRONPHYSICS3 Résultat en bref

Project ID: 283286
Financé au titre de: FP7-INFRASTRUCTURES
Pays: Italie

Un partenariat solide fait progresser la physique des hadrons

Plus de 2 500 scientifiques sont impliqués dans une entreprise collaborative visant à stimuler les capacités et les performances des principales infrastructures de recherches européennes et explorant la matière à forte interaction.
Un partenariat solide fait progresser la physique des hadrons
Dans les noyaux atomiques, les protons et les neutrons ne sont pas seuls; de nombreuses particules à forte interaction, les quarks, tourbillonnent. Les quarks ne sont pas juste des morceaux de hadrons, des morceaux à charge électrique fractionnelle. Ils disposent de leur propre propriété, couleur, à la définition unique. Les quarks ont des couleurs alors que les hadrons sont neutres en termes de couleur de la même manière que les atomes neutres électriquement forment leurs propres composants chargés électriquement.

Les propriétés des hadrons dans le vide sont désormais connues grâce à des mesures expérimentales et à des études théoriques. Cependant, la recherche se concentre encore sur ce qui se produit lorsqu'ils se trouvent dans un environnement chaud et dense. Cette question était également au cœur du projet HADRONPHYSICS3 (Study of strongly interacting matter), financé par l'UE.

Cette nouvelle entreprise a exploité le dynamisme d'une initiative de recherche lancée en janvier 2004, au sein du tout premier projet HADRONPHYSICS. Deux projets plus tard, l'objectif est toujours d'affûter les cinq plus modernes structures de recherche importantes en Europe, dont Cooler Synchrotron (COSY) et Mainz Microtron (MAMI) situé en Allemagne.

Des activités de réseautage ont, de plus, été développées pour simplifier la coopération entre les expérimentalistes et les théoriciens. Ils ont étudié ensemble la structure des nucléons et les caractéristiques du plasma de quark-gluons dans le cadre de la théorie fondamentale de chromodynamique quantique à forte interaction. Ils ont, pour ce faire, développé de nouvelles techniques de calcul.

Pour stimuler le potentiel de découverte de la communauté, ils ont initié une série d'activités de recherche conjointes pour examiner les aspects technologiques d'expériences actuelles et à venir. Ces activités ont permis le développement de détecteurs haute-performance, la conception de faisceaux polarisés et non polarisés ainsi que la refonte de techniques d'analyse de données.

Les travaux du projet HADRONPHYSICS3 étaient motivés par la construction prévue de la Facility for Antiproton and Ion Research (FAIR) en Allemagne. Cet accélérateur innovant sera équipé pour la recherche de premier rang sur la physique des hadrons et noyaux. Le projet garantit également la première place de l'Europe dans ces secteurs pour la génération de chercheurs à venir.

Informations connexes

Mots-clés

Physique des hadrons, infrastructures de recherche, matière en forte interaction, quarks, HADRONPHYSICS3
Numéro d'enregistrement: 188376 / Dernière mise à jour le: 2016-08-25
Domaine: Technologies industrielles