Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

TRANS-NAP Résultat en bref

Project ID: 230421
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Royaume-Uni

L'ingéniosité et la capacité d'adaptation de l'Homo sapiens face au changement climatique

Des chercheurs ont étudié la capacité d'adaptation au changement climatique comme facteur clé du succès sur le long terme des humains modernes par rapport à des espèces comme l'homme de Néandertal.
L'ingéniosité et la capacité d'adaptation de l'Homo sapiens face au changement climatique
Le débat actuel en préhistoire nord-africaine couvre trois domaines. Il tourne autour de trois questions principales: quand l'Homo sapiens a-t-il commencé à coloniser la région; comment l'Homo sapiens et la région ont-ils fait face aux périodes glaciaires; comment la chasse et la cueillette ont-elles abouti à la culture et à l'élevage animal?

Afin de chercher des réponses à ces questions, le projet TRANS-NAP (Cultural transformations and environmental transitions in North African prehistory), financé par l'UE, a créé un programme en Lybie. Située dans le Nord-Est de l'Afrique entre la mer et le Sahara à l'est de Benghazi, l'étude comportait un travail de terrain archéologique, des travaux archéologiques basés sur la science et des sciences environnementales.

Les trois principaux axes de travail étaient un nouveau chantier de fouilles dans la grotte de Haua Fteah, un nouveau travail de terrain dans le djebel Akhdar et une nouvelle étude des archives des découvertes de McBurney qui se trouvent au Musée d'archéologie et d'anthropologie de Cambridge. Le nouveau travail de terrain a été utile pour étudier le climat, l'environnement et les activités humaines dans le paysage et les comparer aux données antérieures.

Les résultats ont révélé une présence d'humains modernes dans la grotte potentiellement il y a déjà 150 000 ans. Par ailleurs, les humains modernes ont affronté le changement climatique de manière variable, mais de manière plus efficace avec le temps. Il est apparu clairement que des gens ont maintenu le même mode de vie jusqu'au retour global de l'aridité.

Ces découvertes auront des conséquences importantes pour comprendre le développement de la modernité des comportements en Afrique et en Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Homo sapiens, changement climatique, homme de Néandertal, préhistoire nord-africaine, Lybie, travail archéologique de terrain, archéologie, sciences de l'environnement, grotte de Haua Fteah, djebel Akhdar
Numéro d'enregistrement: 188401 / Dernière mise à jour le: 2016-08-30
Domaine: Environnement