Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

Rank Résultat en bref

Référence du projet: 204905
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Allemagne

L'évolution de la hiérarchie sociale et politique en Europe médiévale

Un projet financé par l'UE a comparé la formation et la différenciation des élites princières dans les sociétés hiérarchisées de l'Europe pré-moderne. Ses travaux ont porté sur la fin du Moyen Âge (1200-1500) en Angleterre et dans le Saint Empire romain germanique.
L'évolution de la hiérarchie sociale et politique en Europe médiévale
Le projet RANK (The formation and visualisation of the social and political order of princes in late medieval Europe. A comparative study between the Empire and England) a étudié la formation de l'aristocratie en Europe pendant le Moyen Âge tardif.

Des historiens de diverses disciplines voient le rang dans une société hiérarchisée comme un outil pour y analyser la différenciation sociale et les configurations de l'ordre socio-politique. Le rang peut être défini au niveau collectif, mais aussi comme une relation hiérarchique, en termes de différence et d'inégalité. Les facteurs qui influencent le rang peuvent changer avec le temps, et sont différents selon les ordres socio-politiques.

Les travaux ont montré que l'Empire, l'Angleterre et la France avaient leur propre système de rang, basé sur leur souverain. Le rang de niveau européen n'a été mis en place qu'au XVe siècle, après une décision des conciles de Bâle et de Constance.

L'Angleterre et l'Empire partageaient la plupart des facteurs déterminant le rang. Cependant, ces facteurs différaient par leur importance, comme pour le service militaire ou les liens de sang avec le roi. L'argent ne faisait pas partie de ces facteurs, sauf s'il servait à des actes de splendeur ou de largesse.

L'Angleterre et l'Empire ont subi une différenciation sociale de leurs aristocraties, mais le rang de chaque individu était plus important dans la première. Ceci tient en grande partie aux principes d'héritage qui favorisaient la primogéniture en Angleterre, alors que dans les familles princières de l'Empire, le partage entre frères était la règle.

Enfin, les concepts différaient sur la notion de représentant du royaume. Jusqu'à la fin du XIIIe siècle, il s'agissait de l'Empereur et des princes impériaux, mais les choses ont changé avec l'apparition des princes-électeurs, qui représentaient l'Empire conjointement avec l'Empereur. Les rangs politiques se sont développés durant le XIVe siècle, en parallèle à ces rangs aristocratiques. En Angleterre, l'instauration du Parlement a regroupé des aristocrates avec des représentants de la noblesse et de la roture, qui ont été essentiels au développement d'un ordre socio-politique.

Pour les membres de la Chambre des Lords ultérieure, la notion de Pair a été influencée par la formation de la Chambre des communes, quel que soit leur rang réel, . En conséquence, les rangs politiques se sont développés en fonction des chambres parlementaires et non selon les rangs de la haute aristocratie.

Informations connexes

Mots-clés

Europe médiévale, sociétés hiérarchisées, Moyen Âge, aristocratie, différenciation sociale, ordre socio-politique
Numéro d'enregistrement: 188419 / Dernière mise à jour le: 2016-08-30
Domaine: Technologies industrielles