Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

INST&GLOB — Résultat en bref

Project ID: 241114
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Italie

L'impact de la mondialisation sur les institutions économiques du monde entier

Un projet financé par l'UE a mené une recherche théorique et expérimentale sur le rôle des institutions économiques dans une mondialisation basée sur les interactions entre pays et régions.
L'impact de la mondialisation sur les institutions économiques du monde entier
L'équipe du projet INST&GLOB (Institutions and globalization) a analysé ces interactions dans trois contextes. Pour commencer, elle a examiné les marchés des capitaux mondialisés dans lesquels les institutions financières d'un pays peuvent interagir avec des investisseurs étrangers. Ensuite, elle a observé la compétition militaire dans laquelle les appareils de taxation des différents pays sont en concurrence dans le contexte des guerres financières. Enfin, elle a étudié les marchés mondialisés des produits dans lesquels interviennent des entreprises de diverses régions ayant chacune leur propre cadre institutionnel.

L'idée que la mondialisation améliore les conditions économiques et encourage les développements institutionnels dans ces trois domaines s'est imposée. Les marchés mondialisés des capitaux encouragent les institutions financières à mettre en place des modèles métier rentables et durables afin de mieux discipliner le système financier intérieur.

Dans le contexte de la concurrence militaire, ce phénomène a bénéficié aux états capables de collecter des taxes et de mobiliser des ressources économiques, posant ainsi les bases des États nations modernes. En matière de mondialisation économique, on considère que ce phénomène favorise le commerce des biens et la migration qui sont sources d'opportunités supplémentaires pour les travailleurs et les entreprises, avec pour effet une amélioration de la croissance économique.

Ces idées ont été remises en cause par les résultats du projet, tant au niveau théorique qu'empirique. Sur les marchés des capitaux, des éléments montrent que le système bancaire des pays recevant les capitaux est incité par la mondialisation des finances à soutenir l'innovation financière en tirant partie de la mauvaise perception des risques par les investisseurs. Par conséquent, la mondialisation financière peut accentuer la fragilité des secteurs bancaires nationaux en les exposant à un risque de défaut souverain. Les mécanismes étudiés aident à mieux connaître les crises financières récentes dans les pays développés et émergents.

Dans le cas de la compétition militaire, les chercheurs ont étudié la constitution de l'État à l'aube de l'Europe moderne en combinant un raisonnement économique-théorique avec la collecte de données historiques. Ils ont déterminé que la compétition militaire a creusé les écarts, les états forts devenant encore plus performants et les plus faibles abandonnant toute idée de centralisation.

Le projet INST&GLOB a analysé l'intégration économique en rassemblant des données sur la croissance économique et la productivité des entreprises actives dans des régions des pays du monde entier. Les résultats montrent que l'intégration économique n'est pas une motivation suffisante pour réduire les inégalités de niveau de vie et de productivité dans les régions étudiées. Les régions dotées d'institutions plus performantes et d'un niveau d'éducation supérieur bénéficient d'un niveau de vie bien supérieur.

Les forces concurrentielles de la mondialisation façonnent les résultats obtenus dans différents domaines d'interaction économique. Toutefois, ceci ne se produit pas de la façon attendue puisque, comme le projet le révèle, la mondialisation peut aggraver les résultats économiques des pays dotés d'institutions financières, fiscales et légales peu performantes.

Informations connexes

Mots-clés

Mondialisation, institutions économiques, INST&GLOB, marchés des capitaux, croissance économique