Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

P-WIND Résultat en bref

Project ID: 259391
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: France

Les pulsars gamma

L'engin spatial Fermi cartographie toutes les trois heures le ciel entier à une longueur d'ondes de rayons gamma. Il permet de localiser de nombreux pulsars – des étoiles à neutrons en rotation, magnétisés, émettant des faisceaux de lumière.
Les pulsars gamma
Le télescope Fermi Large Aera (LAT) scanne le ciel entier de manière répétitive, approfondissant en continu son portrait en rayons gamma, la forme de lumière la plus énergétique. Alors que l'énergie de la lumière visible est d'environ 2 à 3 eV, le LAT détecte des rayons gamma avec une énergie de 20 millions à plus de 300 milliards d'électrons-volt (GeV).

Tous les objets produisant des rayons gamma à ce niveau d'énergie est soumis à d'extraordinaires processus astrophysiques. Avant le démarrage de ce projet financé par l'UE, parmi toutes les sources détectées par des satellites à rayon gamme et des télescopes Cherenkov au sol, des centaines de sources galactiques à rayon gamma n'avaient pas d'équivalents objectifs à des longueurs d'ondes optiques, radio ou à rayons X.

Le projet P-Wind (New light on the gamma-ray sky: Unveiling cosmic-ray accelerators in the Milky Way and their relation to pulsar wind nebulae) pensait que de nombreuses sources devaient être des pulsars ou des nébuleuses alimentées par des pulsars. Le principal objectif du projet était l'examen de ces sources non identifiées (centré sur les nébuleuses à vent de pulsar (PWNe)) avec des données de plusieurs longueurs d'ondes, et en particulier celles obtenues par le Fermi à bord du LAT.

Les chercheurs ont réalisé une analyse au cas par cas de plusieurs PWNe qui a démontré que l'émission de ces sources pouvait être facilement modélisée en présumant qu'il s'agissait de PWNe évoluées dans lesquelles le champ magnétique a baissé supprimant ainsi l'émission du synchroton.

Ils ont également effectué une analyse plus générale avec des données du LAT Fermi de plus de 10 GeV de 58 milliards de sources d'électrons-volt dans les 5 degrés du plan galactique. Ils ont ainsi pu détecter 30 sources, dont 11 candidates PWNe prometteuses et 5 PWNe identifiées. Cette population supérieure de sources GeV détectées justifie les prévisions que les PWNe évoluées forment une classe de sources dominante dans la région à rayon gamma.

P-WIND a fourni de nouvelles limites aux propriétés des PWNe et de nouveaux indices sur la nature des sources non identifiées grâce à la détection en parallèle d'un pulsar, un vestige de supernova ainsi qu'une région potentielle de formation d'étoiles (W43).

Informations connexes

Mots-clés

Rayon gamma, pulsar, P-WIND, nébuleuse à vent de pulsar
Numéro d'enregistrement: 188467 / Dernière mise à jour le: 2016-09-08
Domaine: Énergie