Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FARSEEING — Résultat en bref

Project ID: 288940
Financé au titre de: FP7-ICT
Pays: Italie

Les nombreux avantages de maintenir active une population vieillissante

Le projet FARSEEING a mis au point une infrastructure technique et des dispositifs évolués, dont beaucoup sont utilisés par de nouvelles entreprises et des projets de recherche visant à aider la population vieillissante de l'Europe à rester active, indépendante et en bonne santé.
Les nombreux avantages de maintenir active une population vieillissante
Grâce à un ensemble de dispositifs évolués et d'applications conçu pour ses besoins, cette population peut continuer à vivre une vieillesse heureuse, selon ses choix. Comme exemple, prenons le risque de chute. Il n'y a pas longtemps, le simple risque de chuter était un obstacle au bien-être, de nombreuses personnes âgées préférant limiter ce risque en abandonnant leur indépendance pour vivre en maison de retraite. Mais grâce aux solutions innovantes du projet FARSEEING, elles peuvent s'en remettre à des dispositifs évolués pour mieux prévoir et prévenir les chutes.

Par exemple, l'application dédiée du projet participe au suivi de l'activité et détecte les chutes en temps réel. Un smartphone utilisant l'architecture de FARSEEING sert de frontal pour la fonction de fausse alarme du système. Il génère des rappels et des messages incitatifs, en soutien de la stratégie d'intervention par informatique du projet. Le projet a aussi mis au point une unité de détection portable pour suivre sur le long terme l'activité et les chutes, ainsi qu'un outil d'évaluation des risques.

Avec son infrastructure technique, le référentiel des chutes, le service de télémédecine, les algorithmes spécialisés, et une étude approfondie des interactions des patients avec la technique, le projet FARSEEING a rendu possible une vie indépendante, même pour des personnes à haut risque. Ces dispositifs ont collecté des données de près de 2 000 personnes. De janvier 2012 à décembre 2015, ils ont enregistré plus de 300 chutes en situation réelle, constituant ainsi la plus vaste base de données dans ce domaine. Ces données ont été inestimables pour d'autres recherches.

«Nous voulions utiliser FARSEEING comme point de départ afin d'optimiser les avantages des TIC pour prévoir, détecter et prévenir les chutes», déclare le Dr Sabato Mellone, responsable développement et implémentation technique pour le projet.

Intégrer les soins dans notre vie des tous les jours

L'une des façons d'y arriver est de transformer les solutions de FARSEEING en appareils médicaux commercialisables à l'intention de tous, c'est ce qu'a fait la société mHealth Technologies. Créée par l'université de Bologne, mHealth Technologies utilise certains systèmes dérivés par FARSEEING, dans le but de donner aux personnes âgées la liberté d'être mobiles. La société propose diverses solutions portables et mobiles pour suivre, évaluer et rééduquer les fonctions motrices d'une population vieillissante.

«Avec notre offre de produits et de services mobiles, nous voulons faire sortir les soins du milieu hospitalier et les intégrer à la vie de tous les jours», déclare Carlo Tacconi, PDG de mHealth Technologies. «Pour y arriver, nous devons d'abord surmonter l'un des principaux obstacles à l'adoption des nouvelles technologies par la santé: obtenir la certification en tant qu'appareil médical».

Pour ce point, la société s'appuie largement sur l'expérience du projet FARSEEING. Pour toute intervention impliquant les TIC, les réglementations de l'UE exigent que le système soit certifié comme appareil médical. «Il est déjà très difficile de concevoir, réaliser et valider un nouvel appareil, un composant logiciel ou une méthode d'intervention, et il faut en plus le faire certifier comme appareil médical», explique le Dr Mellone. «Les composants mis au point par FARSEEING pouvaient être certifiés, mais il était impossible de le faire pendant la durée du projet, d'où l'importance de la coopération avec des entreprises comme mHealth Technologies.»

mHealth Technologies a commencé fin 2015 le processus de certification pour le développement et le marketing d'appareils médicaux. La première certification, celle d'un outil d'évaluation fonctionnelle utilisant un smartphone, est attendue au second semestre 2016.

«FARSEEING et mHealth Technologies veulent personnaliser les soins en améliorant la capacité à surveiller la santé, et à utiliser la technique pour mieux prévenir, détecter, traiter et gérer les maladies», affirme le Dr Mellone. «Il faut faire appel aux technologies pour s'assurer que les personnes âgées resteront actives, en bonne santé et indépendantes.»

Éviter le déclin fonctionnel avec l'âge

Outre leur impact sur mHealth Technologies, les travaux de FARSEEING devraient soutenir le développement de solutions mobiles en rapport avec les soins. La plupart des solutions sur smartphone de FARSEEING seront exploitées par le nouveau projet PREVENTIT, soutenu par le programme-cadre Horizon 2020 pour la recherche et l'innovation. PREVENTIT estime que les développements des techniques mobiles représentent un excellent point de départ pour soutenir une vie active et saine. Il veut donc concevoir et tester une intervention personnalisée, via les TIC, afin de changer le comportement des gens qui viennent de passer à la retraite, et de réduire les risques d'un déclin fonctionnel avec l'âge.

«FARSEEING est la base de ce nouveau projet et continue d'avoir un fort impact chez mHealth Technologies, montrant toute sa portée et son influence positive pour des milliers de citoyens européens vieillissants dans les années à venir», conclut le Dr Mellone.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

FARSEEING, mHealth Technologies, PREVENTIT, prévention des chutes, appareils médicaux, dispositifs évolués, applications, vie indépendante