Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

ERC

HHIT Résultat en bref

Project ID: 263308
Financé au titre de: FP7-IDEAS-ERC
Pays: Pays-Bas

Une nouvelle perspective sur le paradis et l'enfer dans l'Islam

L'au-delà musulman, avec son imagerie riche de promesses sensuelles, notamment pour les martyrs tués dans la lutte contre les non-musulmans, a façonné les perceptions occidentales de l'Islam pendant des siècles. Un examen approfondi des concepts de paradis et d'enfer dans l'Islam permet de nuancer les hypothèses essentialistes selon lesquelles les musulmans ont exacerbé, en tout lieu et de tout temps, le lien entre violence, plaisir physique et salut.
Une nouvelle perspective sur le paradis et l'enfer dans l'Islam
La littérature musulmane sur la vie après la mort, écrite en arabe et en perse, ainsi que dans de très nombreuses autres langues, fait état d'un nombre élevé de traditions privilégiant la survie de l'esprit à celle du corps après la mort. Elle développe également des notions d'un au-delà considéré comme un troisième domaine ontologique où l'imagination règne en maître, situé entre le monde des vivants et la sphère de l'intelligible pur. Les conceptions d'un au-delà corporel fait de plaisirs et de douleurs sont elles aussi répandues et diverses. Toutefois, plutôt que de suggérer que l'Islam est «sensuel», ces conceptions démontrent que la tradition islamique a une incarnation anthropologique, c'est-à-dire qu'elle cherche à associer des notions de bonheur intellectuel et spirituel au bien-être physique.

Les recherches menées dans le cadre de ce projet ont conduit à la rédaction de plusieurs monographies importantes telles que celle de Christian Lange, Paradise and hell in Islamic traditions (Cambridge: Cambridge University Press, 2016).

L'idée de paradis et d'enfer dans la religion islamique est, par essence, proche de celle des religions monothéistes apparentées à l'Islam: le christianisme et le judaïsme. Toutefois, les musulmans ont été manipulés aussi bien par ceux qui répandent la terreur que par ceux qui s'y opposent.

Parvenir à clarifier ces concepts dans leur forme originale, sans manipulation ni distorsion, pourrait favoriser leur compréhension et contribuer à informer les citoyens européens de toute confession. Ces informations pourraient notamment être utiles aux jeunes musulmans qui sont la proie de fanatiques égarés cherchant à les endoctriner en leurs promettant des «vierges à volonté au paradis».

Dans ce but, le projet HHIT (The here and the hereafter in Islamic traditions), financé par l'UE, a reconstitué une histoire du paradis et de l'enfer musulmans afin de les définir de manière exacte. Le projet a étudié dans quelle mesure les traditions islamiques privilégient ou rejettent une vue de l'existence humaine en relation avec l'au-delà. Il a examiné différentes traditions depuis la naissance de l'Islam (VIIe siècle) jusqu'à nos jours, en tenant compte non seulement de la tradition et de la jurisprudence théologique islamique, mais aussi des interprétations philosophiques, mystiques, artistiques et populaires du ciel et de l'enfer.

Si l'Islam accorde beaucoup d'importance à la relation entre ce monde et l'au-delà, les études modernes n'ont pas étudié ce lien en détail. L'équipe du projet a par conséquent réalisé la première étude complète portant sur cinq thèmes clés. Elle a examiné l'imaginaire eschatologique (jugement dernier ou Armageddon), la culture matérielle et les arts, la théologie et le droit, le mysticisme et la philosophie et les visions modernes/contemporaines de l'au-delà.

La recherche a débouché sur plusieurs publications telles que «A general history of the Muslim paradise and hell» et une série d'ouvrages intitulée «Studies in Islamic Apocalypticism and Eschatology». Les monographies rédigées dans le cadre du projet ont traité des sujets tels que la signification de la Kaaba, la vie après la mort dans la philosophie islamique, la mystique du Coran sur le paradis et l'enfer, les mouvements de rejet de la vie terrestre aux premières heures de l'Islam, et la guerre violente (jihad).

Les résultats ont été communiqués par le biais de trois conférences internationales, du site web du projet, de supports vidéo, de deux documentaires, de plusieurs articles et d'entretiens dans les médias. Les résultats détaillés du projet remettent en cause les clichés éculés et les préjugés sur la croyance musulmane en une vie après la mort, pour rétablir la vérité dans plusieurs domaines et favoriser la compréhension mutuelle des peuples de toute origine.

Informations connexes

Mots-clés

Islam, ciel, enfer, HHIT, paradis, eschatologique
Numéro d'enregistrement: 188535 / Dernière mise à jour le: 2016-09-14
Domaine: Technologies industrielles