Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

IMPC Résultat en bref

Project ID: 294076
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Mieux comprendre l'impact de la politique monétaire sur les marchés financiers mondiaux

Une initiative de l'UE avait pour objectif de mieux comprendre le rôle joué par la politique monétaire et l'évaluation des actifs sur les marchés boursiers internationaux.
Mieux comprendre l'impact de la politique monétaire sur les marchés financiers mondiaux
Pour cela, le projet IMPC (International monetary policy coordination and distress contagion), financé par l'UE, a utilisé trois pistes de recherche.

La première portait sur les répercussions au niveau de l'évaluation des actifs du mouvement parallèle des risques idiosyncratiques. Les partenaires du projet ont étudié les réseaux technologiques des entreprises en cartographiant leurs caractéristiques reliant les risques qui sont spécifiques aux entreprises à la variation commune des prix des actifs et à l'échantillon des rendements prévus.

Grâce à l'utilisation d'un modèle d'équilibre basé sur plusieurs actifs à risque, les chercheurs ont pu établir que les connexions du réseau transféraient un état de détresse aux bases économiques d'autres entreprises, de manière orientée et ponctuelle. Ils ont montré que les entreprises qui communiquent de la détresse enregistrent des rapports prix/dividendes inférieurs et des rendements attendus supérieurs. Les chercheurs ont proposé une mesure de centralité du réseau, utilisée pour estimer les gains des entreprises. Ces efforts ont participé à confirmer la relation théorique entre centralité et rendements attendus. Les chercheurs ont aussi soutenu que la centralité du réseau apporte une micro-base au pouvoir prédictif des caractéristiques de taille et de valeur comptable-valeur de marché des entreprises.

Le deuxième domaine d'étude était la finance internationale. Les chercheurs du projet IMPC ont étudié les conséquences des primes de risque de change consécutives à la diffusion des communiqués du Comité fédéral d'open market (FOMC). Ils ont déterminé que dans le cadre d'une courte opération de négociation de devises, le dollar américain et un portefeuille diversifié de monnaies étrangères généraient un important rendement les jours de réunion du FOMC. La différence de rendement, selon que le FOCM publie ou non un communiqué, augmente pendant les périodes de grande incertitude et de crise économique. Les chercheurs ont développé un modèle d'économie internationale à risque à long terme dans lequel les prix des actifs répondent aux révisions de la politique monétaire. Une version étalonnée était cohérente avec le schéma transversal de prime de risque de change observé dans les données.

Le dernier axe de recherche portait sur les incertitudes de la politique fiscale du point de vue de l'évaluation des actifs. Les membres du projet ont proposé un modèle d'équilibre général dynamique dans lequel coexistent secteur privé et public. Ce modèle a servi de base à une nouvelle mesure du désaccord fiscal, estimée à partir d'un important échantillon des prévisions des déficits du budget à venir. Une autre version étalonnée a confirmé les résultats obtenus.

Le projet IMPC a aidé à mieux comprendre les conséquences de l'évaluation des actifs, de la finance internationale et de l'incertitude au niveau de la politique fiscale.

Informations connexes

Mots-clés

Évaluation des actifs, IMPC, politique monétaire internationale, politique fiscale
Numéro d'enregistrement: 188550 / Dernière mise à jour le: 2016-09-15
Domaine: Technologies industrielles