Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des communautés urbaines auto-organisées

Une équipe de l'UE a examiné de nouveaux types de communautés auto-organisées en Chine, en Europe et en Inde. L'étude a plaidé pour la nécessité d'une participation citoyenne et a présenté des exemples de solutions aux problèmes urbains provenant de telles organisations.
Des communautés urbaines auto-organisées
Comme les problèmes urbains sont de plus en plus globaux, les solutions dépendent de la participation citoyenne et du partage des connaissances. Les chercheurs attendent l'arrivée d'une nouvelle classe d'organisation, capable d'articuler les intérêts des citoyens et de soutenir la communauté.

Le projet URBANSELF (A north-south-network on urban self-organisation and public life in Europe, India and China), financé par l'UE, a examiné l'auto-organisation urbaine. En particulier, l'équipe a étudié le rôle de principe dans le développement du dialogue public, dans et entre les trois domaines d'étude. Les méthodes de recherche impliquaient une discussion comparative et le transfert de connaissances, en favorisant des approches novatrices aux défis urbains.

Une branche de la discussion portait sur le capital social et les ressources communes, et les acteurs collectifs, conduisant à l'analyse des organisations. Les chercheurs ont conclu que les organisations remplissent de nombreuses exigences, y compris la connexion des personnes sans égard aux frontières administratives. Les organisations facilitent également les œuvres collectives et permettent l'expression des intérêts politiques, ayant de cette manière un effet important sur les villes.

L'équipe a fait valoir que la gouvernance urbaine devrait impliquer activement l'expertise des citoyens, plutôt que d'accepter passivement la formation des experts. Le développement durable nécessite une vision partagée; la durabilité ne peut être atteinte dans les villes où la majorité des habitants ne sont pas reconnus par l'administration. Une première étape incite les habitants à devenir des citoyens participants.

URBANSELF a également identifié des exemples de solutions efficaces, dont la plupart trouvaient leur origine dans les bidonvilles. L'équipe a diffusé ces solutions aux intervenants.

Le projet s'est articulé sur la nécessité d'une auto-organisation de la communauté urbaine. Les exemples illustrés de pratique réussie offrent un modèle pour les actions futures.

Informations connexes

Mots-clés

Communautés urbaines, auto-organisées, participation des citoyens, URBANSELF