Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SPINKOND Résultat en bref

Project ID: 303689
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pologne

Le spin de molécules peut servir à stocker des informations.

Les limitations de la miniaturisation des circuits électroniques actuels stimulent la recherche de nouvelles techniques pour stocker et manipuler des informations.
Le spin de molécules peut servir à stocker des informations.
La spintronique est l'une des nouveautés majeures de ces dernières années. Elle vise à utiliser d'autres degrés de liberté de petites structures, comme l'état de leur spin, pour conserver et traiter les informations.

Les molécules et les points quantiques sont parmi les systèmes les plus prometteurs pour fabriquer les futurs dispositifs spintroniques. Mais pour utiliser de tels dispositifs, il faut en comprendre pleinement le comportement et les propriétés. Les propriétés de transport de ces nanostructures dépendent largement de la qualité des contacts avec les électrodes externes. Lorsque le couplage est relativement faible, des phénomènes comme le blocage de Coulomb ou la recharge à un seul électron deviennent importants. Si le couplage est fort et la température assez basse, les corrélations électroniques peuvent déclencher l'effet Kondo, qui se manifeste par une conductance maximale du système.

Le projet SPINKOND (Spin effects in transport through magnetic nanostructures in the Kondo regime) avait pour but d'explorer les caractéristiques de transport de structures de points quantiques et de molécules, couplées à des électrodes externes en mode Kondo. Les travaux ont porté sur des nanostructures mixtes comme des points quantiques couplés à des électrodes ferromagnétiques ou supraconductrices, ainsi que sur des phénomènes thermoélectriques survenant dans le transport à spin polarisé via des points quantiques et des molécules.

Selon l'état de base du système et la configuration du dispositif, l'effet Kondo peut être de divers types. Les chercheurs du projet SPINKOND ont étudié les types pleinement écranté, sous-écranté et sur-écranté. Les calculs ont été principalement effectués à l'aide de groupes de renormalisation numérique, une méthode puissante pour étudier le transport par des systèmes d'impuretés quantiques couplés à des connexions externes.

Les résultats du projet ont été publiés dans 22 articles et présentés lors de 13 conférences. Ils devraient contribuer à mieux comprendre le phénomène de transport en général, dans diverses nanostructures présentant des corrélations non triviales.

Les travaux du projet SPINKOND devraient stimuler davantage la recherche expérimentale et théorique dans les propriétés de polarisation du spin pour des points quantiques et des molécules. Ils devraient aussi soutenir l'explication et la compréhension des expériences actuelles et futures sur le transport via des nanostructures magnétiques.

Informations connexes

Mots-clés

Spintronique, points quantiques, nanostructures, Kondo, SPINKOND
Numéro d'enregistrement: 188586 / Dernière mise à jour le: 2016-09-19
Domaine: TI, Télécommunications