Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PRANA Résultat en bref

Project ID: 330430
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Des informations au niveau moléculaire sur les changements dans l'expression spécifique aux cellules dans le cerveau vieillissant

Une étude européenne s'est penchée sur les changements qui ont lieu dans le cerveau en vieillissement. Elle s'est concentrée sur les altérations dans les modèles d'expression génique spécifiques au type de cellule à travers 10 régions cérébrales différentes. Les travaux révèlent les changements transcriptionnels qui sous-tendent le vieillissement normal chez les humains et la diminution validée des cellules oligodendrocytes dans le cortex. Dans l'ensemble, ils suggèrent un rôle clé des cellules gliales dans le processus du vieillissement humain.
Des informations au niveau moléculaire sur les changements dans l'expression spécifique aux cellules dans le cerveau vieillissant
Les scientifiques du projet PRANA (Protein-RNA networks ALS), financé par l'UE, ont souhaité comprendre les mécanismes responsables des changements liés à l'âge dans l'expression génique et les quantités de cellules dans le cerveau. Ils ont analysé des milliers d'échantillons de micro-tests d'expression du cerveau humain collectés par la banque de cerveaux du Royaume-Uni et la banque de cerveaux américaine nationale, et les données d'imagerie immunohistochimiques. Pour ce faire, ils ont mis au point des processus uniques d'analyse informatique, avec la fouille des données, l'apprentissage machine et les approches de classification. Ils ont observé des changements d'expression prononcés dans les cerveaux en vieillissement et notamment dans les types de cellules gliales.

Les analyses par informatique ont montré une signature des gènes spécifiques ayant une expression modifiée dans toutes les régions cérébrales analysées. D'autres études sur d'autres types de cellules, dont les neurones, les microglies et les astrocytes, ont indiqué que les gènes spécifiques au type de cellule présentent également des changements spécifiques de la région.

Les résultats de l'étude PRANA montrent les changements de l'expression génique spécifique au type de cellule, qui ont lieu dans le cerveau en vieillissement, au niveau de la région et de manière générale. Une approche similaire est appliquée aux données des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA) et des neurones moteurs iPS pour dévoiler les changements spécifiques au type de cellule dans la SLA.

Informations connexes

Mots-clés

Vieillissement, cerveau, ALS, immunohistochimie, apprentissage machine
Numéro d'enregistrement: 188603 / Dernière mise à jour le: 2016-09-20
Domaine: Biologie, Médecine