Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les données personnelles dans le Cloud

Le cloud computing et le stockage dans le Cloud accèdent aux données personnelles de votre ordinateur et les transfèrent dans l'univers du virtuel, au risque de compromettre la confidentialité et la sécurité. Cette situation met les décideurs politiques en face de nouveaux problèmes juridiques, et pose d'importants problèmes de confidentialité aux citoyens.
Les données personnelles dans le Cloud
Durant ces dernières années, de nombreuses controverses ont porté sur le contrôle et la souveraineté des informations numériques non publiques, comme les données qui se trouvent sur nos ordinateurs de bureau. Le projet GODINO (Governing digital information: users' control and sovereignty over unpublicized digital information in the European Union), financé par l'UE, a étudié les conséquences de la virtualisation et de l'informatique distante sur les données numériques personnelles des citoyens.

Pour atteindre son objectif, l'équipe du projet a analysé les implications juridiques et étudié le sujet en profondeur, y compris l'évolution progressive vers la montée en puissance de la virtualisation et la diminution du contrôle physique. Elle a pris en compte tous les intérêts des utilisateurs, ainsi que les attitudes et les conséquences socio-économiques relatives à la protection et la gouvernance des données personnelles.

GODINO a plus particulièrement étudié l'effet combiné des lois protégeant les informations situées sur l'équipement d'un tiers et de leurs lacunes. Il a évalué les modifications juridiques relatives à la protection des utilisateurs privés, examinant également la gouvernance des données personnelles des utilisateurs dans le Cloud. Il est important de noter que l'équipe du projet a également travaillé sur la sensibilisation du public et publié des recommandations sur la façon de tenir compte de la gouvernance des données numériques des utilisateurs dans le Cloud.

Parmi ses principaux résultats, l'équipe du projet a établi que la diminution du contrôle physique et le développement des services dans le Cloud ont compromis les droits du public. Elle a montré comment l'évolution du paysage juridique dans différents secteurs s'accompagne de lacunes dans la protection des données privées.

La transformation qui s'opère dans le stockage des données personnelles déplace également l'attention des décideurs politiques et d'autres acteurs clés vers des questions de sécurité et de confidentialité, plutôt que vers les répercussions socio-économiques et sociétales en général. Les citoyens eux-mêmes sont également plus préoccupés par la protection de leurs données personnelles que par les questions d'ordre juridique.

Alors que la dernière législation de l'UE couvre les lacunes et problèmes relatifs à la confidentialité des données personnelles, elle n'apporte pas la protection juridique répondant aux besoins de la maison numérique. Les résultats du projet sont importants pour mettre en avant ces questions émergentes, afin de garantir que les citoyens et décideurs sont conscients de cette évolution.

Informations connexes

Mots-clés

Cloud computing, données personnelles, GODINO, données numériques, confidentialité