Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouveaux véhicules d'administration des médicaments

Des chercheurs européens ont généré une nouvelle plateforme de livraison pour les médicaments instables en milieu aqueux. Leur approche envisage une libération plus efficace, stable et contrôlée des médicaments hydrophobes.
De nouveaux véhicules d'administration des médicaments
L'industrie pharmaceutique moderne est confrontée à un grand défi avec des molécules thérapeutiques lipophiles. Presque 40 % de ces substances sont rejetées en raison de leur mauvaise stabilité et solubilité dans l'eau. L'on constate donc une grande demande pour le développement de nouveaux véhicules de transport des médicaments hydrophobes.

Les solutions existantes comprennent les émulsions, les liposomes, les micelles et les nanoparticules mais ceux-ci souffrent de certains inconvénients, dont le dégagement rapide et non spécifique de la circulation et une saturation limitée du médicament. Idéalement, les véhicules de livraison de médicaments devraient être stables thermodynamiquement, être capables de se déplacer dans des capillaires sanguins, avoir une capacité de saturation élevée et présenter un dégagement des médicaments contrôlé.

Pour y remédier, les scientifiques du projet RTILS-GELS (Novel delivery platform for hydrophobic drugs), financé par l'UE, ont proposé de développer des nanogels avec une affinité pour l'eau et les liquides organiques. À cette fin, ils ont utilisé 20 liquides ioniques à température ambiante biocompatibles différents basés sur 1-vinylimidazole (VMIM) et des acides aminés, ainsi que des gels copolymériques à nanoparticules avec 1-vinyl-2-pyrrolidone (NVP) et 2-hydroxyéthyl méthacrylate (HEMA).

Les résultats ont indiqué une supériorité de HEMA sur NVP dans sa capacité de polymérisation pour donner des gels avec 16 des liquides ioniques testés. En utilisant de l'ibuprofène comme médicament modèle, les chercheurs ont démontré une capacité de charge efficace avec de l'éthanol comme solvant. Les gels à nanoparticules ont été largement caractérisés en termes de taille, de charge de surface et de biocompatibilité et présentaient une faible cytotoxicité in vitro.

Ensemble, les activités de ce projet illustraient la possibilité de générer des nanogels copolymériques à base de liquides ioniques avec une double affinité pour l'eau et les solvants organiques. Même si les copolymères de VMIM et les acides aminés se sont avérés meilleurs transporteurs dans les liquides organiques, une exploration plus poussée de l'approche synthétique RTILS-GELS devrait conduire à de meilleurs véhicules pour l'administration des médicaments hydrophobes.

Informations connexes

Mots-clés

Livraison de médicaments, médicaments hydrophobes, saturation des médicaments, RTILS-GELS, nanogels
Numéro d'enregistrement: 188606 / Dernière mise à jour le: 2016-09-27
Domaine: Biologie, Médecine