Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des outils génomiques ciblent la thérapie du cancer à l'aide de l'épigénétique

Les facteurs épigénétiques n'altèrent pas l'ADN, mais plutôt la chromatine qui emballe le matériel génétique. Des chercheurs de l'UE se sont penchés sur l'évolution résultant de l'expression génique associée au développement et la progression du cancer.
Des outils génomiques ciblent la thérapie du cancer à l'aide de l'épigénétique
Malgré son importance dans la prolifération et l'apoptose des cellules, le rôle des 400 et quelques protéines modifiant la chromatine reste incompris. Les facteurs épigénétiques sont bien reconnus comme cibles médicamenteuses potentielles et plusieurs ont été utilisés pour le traitement du cancer. Notamment, les petites molécules inhibant les enzymes modifiant la chromatine ont été approuvées pour un type de lymphome.

Le projet EPICAL (Systematic identification and validation of epigenetic cancer lesions by chemical biology and functional genomics) a adopté une approche systématique pour explorer les protéines de chromatine actives dans le cancer. Les chercheurs se sont penchés sur les effets des changements au niveau des gènes qui encodent ces enzymes, et leur impact sur la prolifération du cancer.

À l'aide d'une méthode de réduction de l'expression à l'échelle de l'épigénome, les scientifiques du projet EPICAL ont étudié l'activation NOTCH dans des cellules cancéreuses du sein, ce qui stimule leur migration et promeut la croissance de la tumeur. Ils ont assemblé des bibliothèques de petites molécules et de petits ARN en épingles à cheveux pour désactiver les gènes cibles.

Les résultats ont démontré la sensibilité des cellules cancéreuses du sein activées par NOTCH à l'inhibition de la petite (SUMO)ylation modifiante similaire à l'ubiquitine. Une famille de petites protéines, les protéines SUMO sont impliquées dans la régulation de la transcription. Cela indique que des travaux approfondis pourraient conduire à des sondes chimiques à haute affinité, ciblant la modification post-transcriptionnelle pour un test in vivo.

La recherche d'EPICAL a abouti à une masse considérable de connaissance pour l'identification des composants de sonde intéressants afin de faire face à des formes spécifiques de cancer. La possibilité de moduler l'expression génique en certains points, après l'étape de translation, représente un domaine inexploré pour la découverte du pouvoir épigénétique en général.

Informations connexes

Mots-clés

Génomique, cancer, épigénétique, protéines modifiant la chromatine, EPICAL, SUMOylation
Numéro d'enregistrement: 188610 / Dernière mise à jour le: 2016-09-27
Domaine: Biologie, Médecine