Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CHROMATIN IN SSCS Résultat en bref

Project ID: 293765
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pays-Bas

La dynamique de la chromatine dans la spermatogenèse

Un couple sur six est confronté à des problèmes d'infertilité. Pour comprendre la base moléculaire de la spermatogenèse altérée, les scientifiques européens ont étudié la dynamique de la chromatine.
La dynamique de la chromatine dans la spermatogenèse
La moitié des cas d'infertilité sont dus à des troubles de la spermatogenèse mâle. Dans sa présentation extrême, cela se manifeste comme un arrêt de la spermatogenèse provoquant une azoospermie. Malgré son importance clinique, dans la plupart des cas, l'étiologie de l'arrêt de la spermatogenèse reste inconnue.

Au cours de la spermatogenèse, la chromatine subit des changements rapides et profonds au niveau de sa composition et de sa fonction. L'architecture et la dynamique de la chromatine adéquates sont capitales pour l'auto-renouvellement de la cellule de sperme, la différenciation et la méiose, et pour préserver la stabilité génomique. Les modifications de l'organisation spatio-temporelle de la chromatine peuvent conduire à des aberrations chromosomiques, initier l'apoptose spermatogoniale ou déclencher un arrêt de la spermatogenèse.

L'objectif principal du projet CHROMATIN IN SSCS (4D analysis of chromatin dynamics during the early stages of spermatogenesis: A journey to the stem of male infertility), financé par l'UE, était d'étudier l'arrêt de la spermatogenèse et en particulier délimiter le rôle de la dynamique de la chromatine dans la physiologie et la survie des cellules reproductrices mâles.

Dans la première partie de ce projet, les chercheurs ont caractérisé plusieurs protéines impliquées dans le maintien de la structure des chromosomes lors de la spermatogenèse. Les efforts ont porté sur la Smc6, une protéine impliquée dans les réponses aux dommages génomiques dans la levure et la drosophile et exprimée à des niveaux élevés dans les testicules. Les scientifiques ont observé que dans les cellules de rongeurs la Smc6 interdit la recombinaison des séquences répétitives trouvées dans les régions d'hétérochromatine péricentromérique. Ce résultat était attendu puisque la recombinaison méiotique devrait être supprimée dans ces régions pour éviter des aberrations chromosomiques.

Cependant, dans les cellules reproductrices humaines, les scientifiques ont constaté que la Smc6 ne protégeait pas de la recombinaison méiotique aberrante. Cela a été attribué à l'architecture différente et à la nature des régions péricentromériques humaines.

De manière générale, les résultats du projet CHROMATIN IN SSCS ont donné des informations importantes et neuves sur le mécanisme moléculaire de la spermatogenèse. Des études futures sur la régulation biochimique de la Smc6 dans les dommages génomique et l'organisation chromosomique devraient déchiffrer pleinement le rôle fonctionnel de cette molécule. Compte tenu de l'impact socio-économique de l'hypofertilité dans les sociétés occidentales, ces informations nous rapprochent un peu plus de la compréhension de l'étiologie sous-jacente.

Informations connexes

Mots-clés

Chromatine, spermatogenèse, infertilité, arrêt de la spermatogenèse, CHROMATIN IN SSCS, Smc6
Numéro d'enregistrement: 188621 / Dernière mise à jour le: 2016-09-28
Domaine: Biologie, Médecine