Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CHEMICAL FINGERPRINT Résultat en bref

Project ID: 293712
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Irlande

Une nouvelle installation de recherche pour analyser les empreintes chimiques

Les signatures chimiques laissées dans l'environnement par des processus naturels ou d'origine humaine apportent une foule d'informations aux scientifiques, à condition qu'ils puissent y accéder. Pour les aider, l'UE a financé une nouvelle installation.
Une nouvelle installation de recherche pour analyser les empreintes chimiques
Les processus naturels, comme les éruptions volcaniques, ainsi que les changements d'origine humaine, comme la révolution industrielle, laissent derrière eux des signatures chimiques qui subsistent dans l'environnement. En étudiant ces empreintes chimiques, les scientifiques peuvent en apprendre davantage sur des évènements du passé.

Un projet financé par l'UE, CHEMICAL FINGERPRINT (Ultra-trace element fingerprinting of geological and environmental archives), a mis en place une installation de recherche de pointe à Dublin, destinée à la recherche de ces signatures chimiques.

Cette nouvelle installation est particulière dans la mesure où elle permet de préparer et analyser des échantillons ne contenant que des traces des éléments chimiques intéressants. Les scientifiques sont parvenus à ce résultat en optimisant le transfert et la préparation des échantillons avec de plus faibles quantités de réactifs et un équipement plus efficace.

Au cours du projet, les scientifiques ont utilisé cette nouvelle installation pour tester sur différents types d'échantillons la méthode qu'ils ont développée.

Lorsqu'ils ont analysé un échantillon de tourbe irlandaise, ils ont pu détecter des dépôts de cendre provenant de volcans islandais. Pour identifier la cendre dans l'échantillon, ils ont dû étudier minutieusement le sédiment de fond de la tourbe à des fins de comparaison.

Ils ont également pu exploiter des métaux présents à l'état de trace dans un échantillon de roche ancienne, afin de faire la différence entre des éléments abiotiques et des vestiges de vie unicellulaire. Ils ont pu, en outre, établir la différence entre des échantillons de vie microbienne et des échantillons d'os.

Le projet comprenait une formation en géochimie de pointe destinée à des étudiants et des scientifiques débutants. Ces chercheurs, ainsi que la nouvelle installation, apporteront leurs services à la communauté scientifique et contribueront à appliquer et diffuser les connaissances sur ces nouvelles techniques.

Informations connexes

Mots-clés

Installation de recherche, empreintes chimiques, signatures chimiques, élément-trace, tourbe
Numéro d'enregistrement: 188656 / Dernière mise à jour le: 2016-10-12
Domaine: Technologies industrielles