Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FutureID Résultat en bref

Project ID: 318424
Financé au titre de: FP7-ICT
Pays: Allemagne

Des identifiants électroniques innovants pour accéder à un large éventail de services publics et privés

Un projet de l'UE a conçu une infrastructure d'identité électronique sécurisée qui pourrait être utilisée à grande échelle dans toute l'UE, offrant de nombreux services et stimulant la compétitivité.
Des identifiants électroniques innovants pour accéder à un large éventail de services publics et privés
Qu'il s'agisse d'accéder à des services administratifs ou à ceux d'une entreprise d'habillement, nos transactions quotidiennes se déroulent souvent en ligne et utilisent des identités électroniques différentes contrôlées par mot de passe.

Mais ces identités créent des problèmes de sécurité et posent des difficultés à l'utilisateur qui doit gérer un grand nombre de mots de passe et de comptes différents. Ces problèmes pourraient être surmontés grâce à un système d'identification électronique largement disponible, fiable et sûr.

Un projet financé par l'UE, FUTUREID, a créé un système innovant d'identité électronique qui pourrait, à partir d'un système sécurisé unique, permettre aux utilisateurs d'accéder à une large gamme de services, allant de la télésanté aux services bancaires, en passant par le commerce en ligne.

Le concept est basé sur les cartes d'identité électroniques qui sont déjà en service dans de nombreux pays de l'UE comme la Belgique, l'Autriche et l'Estonie. Mais FUTUREID élargit l'utilisation des cartes d'identité électroniques pour accéder à des services de santé, de justice et de police, et pour émettre des jetons de sécurité comme ceux qu'utilisent les banques et le secteur privé.

«Si l'authentification par mot de passe pose un énorme problème en matière d'usurpation d'identité, les systèmes d'identité électronique rendent cette usurpation beaucoup plus difficile», explique Heiko Roßnagel, coordinateur du projet FUTUREID.

D'autre part, «un nombre croissant de transactions sur Internet exigent des identités sûre et dignes de confiance. Celles-ci sont d'une importance vitale pour le fonctionnement et l'efficacité du marché unique de l'UE», ajoute M. Roßnagel.

«La compétitivité de l'Europe dépend en grande partie de la découverte d'une méthode permettant de surmonter la vulnérabilité des identités électroniques à base de mot de passe», ajoute-t-il.

Dans le cadre du système d'identifiant électronique développé par le projet, les utilisateurs peuvent utiliser leurs identités électroniques actuelles. Le système de FutureID est conçu pour prendre en charge toutes les technologies de carte d'identité électronique, de jeton et de mobile. Il est également capable d'interagir avec les infrastructures d'identité électronique actuelles.

«L'approche de FUTUREID est de prendre tout ce qui existe et d'y ajouter de l'interopérabilité, d'améliorer le respect de la vie privée et de créer une expérience utilisateur homogène en amont d'un large éventail de services», déclare M. Roßnagel.

Le projet espère susciter un double attrait: les utilisateurs seront attirés par la vaste gamme de services. Parallèlement, les fournisseurs de services seront attirés par un grand nombre d'utilisateurs potentiels, ce qui les encouragera à investir dans ce système d'identité électronique.

«FUTUREID permet aux acteurs du secteur privé de proposer des services sur ce qui est essentiellement une place de marché ouverte pour les services d'intermédiation. Cela favorise une tarification compétitive, la souplesse d'adaptation aux besoins du marché, le soutien à des marchés de niche ainsi que l'innovation technologique», ajoute-t-il.

Dans le même temps, les utilisateurs peuvent sélectionner la quantité d'informations personnelles à divulguer, ce qui rend le système attractif pour les utilisateurs soucieux du respect de leur vie privée.

Actuellement, certains systèmes d'identité électronique communiquent aux prestataires de services l'intégralité des informations contenues dans la carte, même si seule la nationalité ou une preuve d'âge est demandée, explique M. Roßnagel. Selon lui, FUTUREID résout ce problème.

Même si les cartes d'identité électroniques n'en sont qu'à leurs débuts, il est certain qu'Internet doit évoluer pour abandonner l'utilisation des mots de passe, afin de rester à l'avenir utile et sûr. Les cartes d'identité électroniques sont déjà en circulation dans certains pays européens, mais la disponibilité des services qui convaincront les utilisateurs à les activer, à installer des lecteurs de carte ou d'autres systèmes et à mémoriser leur code PIN fait toujours défaut.

«Voilà pourquoi FUTUREID a accordé une telle importance au secteur privé, car seuls les services qu'il propose convaincront les citoyens à utiliser réellement leurs cartes d'identité électronique», déclare M. Roßnagel.

Le projet est achevé et les principaux concepts qu'il a développés sont maintenant en place pour un déploiement réussi et durable de très grandes infrastructures de gestion des identités, en Europe et au-delà.

«Les discussions avec un intervenant important sur la meilleure façon d'utiliser cette technologie à très grande échelle sont déjà bien avancées», conclut-il.

Informations connexes

Mots-clés

FUTUREID, identité électronique, cyber-sécurité, mot de passe, eID, vie privée
Numéro d'enregistrement: 188668 / Dernière mise à jour le: 2016-10-21
Domaine: TI, Télécommunications