Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les bases moléculaires du médulloblastome

Ce sont souvent les mêmes mécanismes qui contrôlent le développement normal d'un organe et celui du cancer. Une étude européenne a cherché à identifier le dérèglement des acteurs moléculaires impliqués dans le cancer du cerveau.
Les bases moléculaires du médulloblastome
Durant le développement cérébelleux, plusieurs voies de signalisation, comme les voies Wnt ou Sonic Hedgehog, jouent un rôle crucial dans la détermination du devenir, de l'axe et de la structure de la cellule. Le dérèglement de ces processus peut déboucher sur un médulloblastome, la tumeur maligne du cerveau la plus rencontrée en pédiatrie.

Selon la voie affectée, on compte quatre catégories de médulloblastome. Le groupe 1 est associé à des mutations de la voie WNT, le groupe 2 montre une activation constitutive de la signalisation Sonic Hedgehog, les deux catégories restantes étant moins bien caractérisées. Les thérapies existantes présentent des effets secondaires sévères et débouchent sur un taux de mortalité élevé, d'où la nécessité de nouveaux traitements.

Pour cela, les scientifiques du projet ATOH1MEDULLO (Atoh1/Math1 regulation and function during cerebellar normal development and medulloblastoma), financé par l'UE, ont cherché à élucider les mécanismes fondamentaux relatifs à la biologie complexe du médulloblastome.

Un précédent travail des scientifiques du projet avait permis d'identifier le rôle central du facteur de transcription bHLH Atoh1 dans la progression de la tumeur. Au cours du projet ATOH1MEDULLO, ils ont considéré les voies moléculaires régulant Atoh1 comme de nouvelles cibles potentielles pour une intervention thérapeutique.

Ils ont observé que la Sonic Hedgehog régulait la stabilité d'Atoh1 en empêchant sa dégradation par l'ubiquitine ligase E3 Huwe1. Les patients présentant un médulloblastome et une faible expression de Huwe1 ont montré un mauvais pronostic, ce qui indique que les échanges entre la signalisation Sonic Hedgehog et Atoh1 constituent une cible potentielle pour le traitement de cette tumeur.

Dans leur ensemble, les résultats de l'étude confirment l'importance de la voie Sonic Hedgehog dans le développement cérébelleux normal, et mettent en évidence un axe thérapeutique contre le médulloblastome. Les futures études sur la régulation d'Atoh1 devraient permettre de découvrir d'autres cibles thérapeutiques.

Informations connexes

Mots-clés

Médulloblastome, sonic hedgehog, Atoh1, Huwe1, traitement