Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

IMPACTS — Résultat en bref

Project ID: 308809
Financé au titre de: FP7-ENERGY
Pays: Norvège

Des améliorations dans le stockage du carbone

Une équipe de l'UE a étudié les facteurs affectant le déplacement et le confinement du dioxyde de carbone (CO2). Une étude des impuretés a conduit à une conception et un fonctionnement plus sûrs des systèmes de conduites, ainsi qu'à un stockage souterrain sûr à long terme.
Des améliorations dans le stockage du carbone
Les impuretés peuvent considérablement affecter le stockage et le transport du CO2. L'étude de ce problème contribuera au développement des technologies nécessaires pour mettre en œuvre les initiatives de l'UE en matière de capture, transport et stockage du dioxyde de carbone (CSC).

Le projet IMPACTS (The impact of the quality of CO2 on transport and storage behaviour), financé par l'UE, a étudié les effets des impuretés sur le transport et le stockage du CO2. L'équipe a ainsi pu obtenir les connaissances nécessaires pour assurer une conception, une fabrication et un fonctionnement sûrs des conduites de CO2 et des matériels d'injection. Ses travaux ont également permis un stockage géologique sûr du CO2 sur le long terme.

Les chercheurs ont mené des recherches fondamentales sur l'impact des impuretés en matière de flux et d'autres propriétés physiques, ainsi que sur la réactivité chimique. Des essais ont produit des données thermodynamiques expérimentales.

Le consortium a utilisé ses propres données, ainsi que d'autres sources publiées, afin de développer de nouvelles références d'équations d'état pour les gaz d'échappement. Les résultats ont été intégrés dans un logiciel développé par le projet, accessible à tous.

Ces études, ainsi que la modélisation, permettront d'identifier les principales lacunes en matière de connaissances et donc d'améliorer la conception des chaînes CSC.

Les travaux du projet ont fourni une vue d'ensemble des connaissances concernant la corrosion des conduites de CO2 et contribué à définir un niveau acceptable d'impureté dans les systèmes de transport du CO2. De ce fait, l'équipe a développé sept chaînes CSC représentatives.

De manière générale, les résultats ont montré l'importance d'une approche unifiée du traitement, de la compression et du transport du gaz. L'équipe a ensuite établi des directives fiables pour des niveaux acceptables d'impuretés. Par exemple, un taux d'impureté de 4 % augmente de 50 % la demande en énergie pour la compression et le traitement.

Suite à ces résultats, le consortium a émis plusieurs recommandations concernant les méthodologies de traitement et les cadres d'évaluation du risque.

Les travaux ont été diffusés par le biais de divers évènements et conférences. IMPACTS a également animé une formation, suivie par 43 participants. Les résultats du projet sont détaillés dans un numéro spécial de la revue International Journal of Greenhouse Gas Control.

Les résultats de la recherche ont permis de clarifier les problèmes de conception affectant le stockage et le transport du CO2. Ces travaux peuvent aider l'UE à atteindre ses objectifs dans ces domaines.

Informations connexes

Mots-clés

Dioxyde de carbone, stockage de CO2, transport de CO2, stockage géologique, chaînes CSC