Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Ce qui rend les insectes parasites uniques

Des chercheurs ont découvert pourquoi la plupart des insectes parasites sont incapables de fabriquer des lipides indispensables à la vie, au contraire des autres organismes.
Ce qui rend les insectes parasites uniques
Les lipides sont une forme de stockage de l'énergie chez les êtres vivants. Ces molécules sont essentielles, aussi la plupart des organismes les fabriquent via le processus de lipogenèse. Cependant, de nombreux insectes parasites sont incapables de les fabriquer et doivent les obtenir à partir de leur hôte.

Le projet ECOLOGY&LIPOGENESIS (Ecological conditions underlying the lack of lipid synthesis in parasitic insects), financé par l'UE, a utilisé deux espèces de guêpes parasites pour découvrir la cause de l'incapacité à fabriquer des lipides.

Les guêpes qui pondent leurs œufs dans des chenilles sont des exemples bien connus d'insectes parasitoïdes. Les œufs éclosent, et les larves se développent dans l'hôte jusqu'à ce qu'elles deviennent adultes, tuant la chenille au passage.

Les chercheurs voulaient déterminer si l'incapacité à fabriquer des lipides découlait du mode de vie parasite ou de facteurs écologiques comme la disponibilité des nutriments. Ils ont commencé par étudier les larves nées d'œufs pondus par des femelles plus âgées, avec moins de protides, de glucides et de lipides.

Les larves se sont nourries de l'hôte pour surmonter ces carences, mais les adultes présentaient néanmoins une quantité inférieure de protéines et de glycogène. Ces guêpes adultes mettront probablement moins de nutriments à disposition de leurs propres larves, montrant comment la vie d'un individu peut affecter les générations suivantes.

Du fait que les guêpes parasitoïdes peuvent obtenir des lipides à partir de leur hôte, elles peuvent se passer du processus de lipogenèse, coûteux en énergie. Il se peut donc qu'elles l'aient perdu au cours de l'évolution. Les chercheurs ont confirmé que les larves qui se développent dans les chenilles obtiennent la totalité des lipides à partir de l'hôte.

Cependant, le fait que la plupart des guêpes parasitoïdes ne fabriquent pas de lipides ne signifie pas que toutes les espèces aient perdu cette capacité. Pour déterminer si la lipogenèse dépendait de facteurs de l'environnement, les chercheurs ont analysé plusieurs populations d'une espèce de guêpe parasitoïde, représentant 12 emplacements dans 4 pays.

Ils ont constaté que la capacité à fabriquer des lipides variait d'une population à l'autre, et supposé que la lipogenèse dépendait davantage de l'environnement que de l'espèce. Il reste encore à déterminer à quelle vitesse une population peut changer de stratégie en fonction de l'environnement.

Informations connexes

Mots-clés

Insectes parasites, lipides, lipogenèse, ECOLOGY&LIPOGENESIS, guêpes, disponibilité des nutriments
Numéro d'enregistrement: 188698 / Dernière mise à jour le: 2016-10-14
Domaine: Environnement