Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les mécanismes moléculaires de l'immunodéficience

De nombreux syndromes d'immunodéficience acquise présentent des manifestations cliniques d'auto-immunité. La capacité réduite à enrayer les infections peut être responsable de l'auto-immunité, due à l'activation perpétuelle du système immunitaire.
Les mécanismes moléculaires de l'immunodéficience
De nombreuses maladies rares sont caractérisées par une prédisposition accrue aux infections dès l'enfance. Ces premiers syndromes d'immunodéficience acquise sont généralement héréditaires et sont également appelés immunodéficiences congénitales.

L'étude des syndromes d'immunodéficience acquise, la lymphohistiocytose hémophagocytaire familiale et le syndrome Griscelli, a révélé le rôle primordial des membres de familles de protéines qui régulent le trafic de la vésicule et la fusion membranaire. Les mutations de perte de fonction dans ces protéines ont empêché les cellules tueuses naturelles et les cellules CD8+ T d'enrayer l'infection, ce qui a abouti à une condition potentiellement mortelle similaire à la septicémie. Le fonctionnement exact de ces protéines dans la libération des granules reste partiellement incompris.

L'objectif du projet MOLMECHSNKTOX (Molecular mechanisms of natural killer cell cytotoxicity), financé par l'UE, était d'étudier les cascades de signalisations présynaptiques conduisant à l'exocytose cellulaire des cellules tueuses, et les évènements sous-cellulaires conduisant à la libération de granules. Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé une approche interdisciplinaire en s'appuyant sur des aptitudes de pointe en matière de biologie cellulaire, immunologie et de protéomique.

À ce jour, seuls quelques gènes causatifs du syndrome d'immunodéficience acquise ont été identifiés et la majorité des cas cliniques restent inexpliqués. Les connaissances acquises dans l'étude actuelle ont considérablement contribué à comprendre les mécanismes moléculaires complexes impliqués dans l'exocytose de granule lytique cellulaire de cellules tueuses. Ces résultats facilitent le diagnostic et le traitement des patients souffrant de divers syndromes d'immunodéficience acquise.

Informations connexes

Mots-clés

Syndromes d'immunodéficience acquis, auto-immunité, tueur naturel, MOLMECHSNKTOX, exocytose cellulaire
Numéro d'enregistrement: 188713 / Dernière mise à jour le: 2016-10-26
Domaine: Biologie, Médecine