Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La promotion et l'inhibition de la croissance des cellules bactériennes

La paroi cellulaire d'une bactérie est une structure très importante pour sa survie et la cible de nombreux antibiotiques comme la pénicilline. Le développement futur des antimicrobiens pour contrer la résistance pourrait dépendre de la recherche dans les détails moléculaires de la croissance de la paroi cellulaire.
La promotion et l'inhibition de la croissance des cellules bactériennes
Les bactéries gram-négatives telles que l'Escherichia coli ont une paroi ou enveloppe cellulaire composée de peptidoglycane (PG) qui protège contre un environnement hostile et changeant. Pendant le cycle cellulaire, deux complexes protéiques parfois en interaction – l'élongasome et le divisome – sont actifs, en particulier pendant la phase intermédiaire entre l'allongement de la paroi et les processus de division cellulaire.

Le projet PGRECONST (Assembly and coordination of peptidoglycan synthesis complexes during bacterial growth and cell division), financé par l'UE, a étudié la fabrication du nouveau PG in vitro. L'accent a été mis en particulier sur les protéines essentielles impliquées dans la régulation des complexes protéiques de synthèse.

Les chercheurs ont découvert de nouvelles interactions impliquant des protéines à la fois l'élongasome et le divisome. Les protéines ont été caractérisées structurellement et génétiquement et les résultats ont été confirmés in vivo. Les données sur les nouvelles interactions soutiennent la théorie de la redondance fonctionnelle des principales synthases bi-fonctionnelles, PBP1A et PBP1B. Dans l'ensemble, les résultats montrent combien la solidité du processus de synthèse des PG est due à la redondance fonctionnelle de ces deux enzymes principales.

Le principal résultat de PGRECONST, autrement dit que PBP1A interagit avec deux protéines de la division cellulaire qui améliorent son activité synthétique, fait l'objet d'un article en préparation pour publication. L'identification des protéines impliquées dans la division et la croissance cellulaire pourrait conduire à une conception moléculaire de nouveaux antibiotiques.

Informations connexes

Mots-clés

Croissance des cellules bactériennes, paroi cellulaire, peptidoglycane, complexes protéiques, division cellulaire, PGRECONST