Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

AGRINA Résultat en bref

Project ID: 327203
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

L'introduction de plantes et animaux domestiques en Afrique du Nord

Des chercheurs ont passé en revue des objets retrouvés en Afrique du Nord afin de tenter de comprendre l'apport de la région en matière de domestication des plantes et des animaux.
L'introduction de plantes et animaux domestiques en Afrique du Nord
Les plantes et animaux domestiques d'Extrême-Orient ont été introduits en Afrique du Nord il y a entre 4 000 et 8 000 ans. Le délai et les détails pratiques de cette migration au cours des changements climatiques majeurs demeurent incertains.

Le projet AGRINA (Human transitional pathways towards food production in North Africa: Technological and environmental signatures), financé par l'UE, a étudié les processus de néolithisation dans le désert égyptien. Les chercheurs ont étudié la première apparition des animaux domestiques provenant du Proche-Orient en Afrique du Nord et leur propagation.

AGRINA a réalisé des études sur le terrain en Égypte et en Libye, où les scientifiques ont comparé les environnements passés à la technologie lithique, se penchant sur des outils en pierre ainsi que sur des ressources animales et végétales. Les chercheurs ont profité des travaux dans les champs pour collecter des données sur le paléoclimat et le paléo-environnement en vue de comprendre les activités humaines au cours de cette période marqués par un changement climatique majeur.

Les chercheurs du projet ont constaté que les groupes nord-africains du Quaternaire ont développé des économies différentes à risque faible basées sur la chasse et la cueillette, associées à la détention d'animaux domestiques. Ils ont constaté que cette approche avait été préférée aux cultures et animaux domestiques, qui comportaient un risque nettement supérieur dans les zones soumises à de fortes variations climatiques.

Ces conclusions ont permis aux chercheurs de mieux comprendre la domestication des plantes et des animaux dans le bassin méditerranéen ainsi que la capacité des sociétés à s'adapter au changement climatique.

Informations connexes

Mots-clés

Plantes, animaux, Afrique du Nord, domestication, changement climatique, AGRINA, Quaternaire
Numéro d'enregistrement: 188766 / Dernière mise à jour le: 2016-11-03
Domaine: Environnement